Les Maraîchers du Chant des Cailles

Les Maraîchers du Chant des Cailles

vendredi 2 décembre 2016

32e semaine 03/12/2016 - 09/12/2016

Vous le savez, via notre future coopérative, notre souhait est de développer beaucoup plus de synergies avec nos collègues bergers et herboristes de la Ferme. Outre un besoin concret de synergies humaines et économiques dans le développement de nos projets, cette volonté est également liée à une envie de plus de circularité et d'interactions bénéfiques sur le terrain.
L'idée est de créer un écosystème où chaque élément puisse être bénéfique à plusieurs autres. De la sorte rien ne se perd et chaque élément trouve sa place dans le système, qu'il soit réutilisé tel quel ou recyclé. Un exemple parmis d'autres déjà réalisé : utilisation du petit lait issu du Bercail, habituellement jeté, pour traiter l'oïdium sur nos plants de concombres.

Nous avons voulu aller plus loin et étendre ce fonctionnement à d'autres éléments ainsi qu'à d'autres acteurs du quartier.
Quels déchets, plus qu'encombrants, produits d'une part par les moutons du Bercail et d'autre part par les jardins du Logis peuvent bien être utiles au maraîchers ?

Résultat de recherche d'images pour "tas de feuilles"

Le Fumier et les feuilles mortes ! Chaque année ce sont des tonnes de fumier qui encombrent les bergers et des centaines de mètres cubes de feuilles mortes que les jardiniers du Logis doivent évacuer à la décheterie payante de Bruxelles. Nous avons donc décidé cette année de rendre un petit service à nos collègues bergers et amis jardiniers en les débarrassant de ces déchets tout en transformant ces derniers en or noir pour vos beaux légumes de l'année prochaine. Comment ? En créant un andain composés de couches de feuilles, d'ancien compost et de fumier.

Mais tout cela nécessite évidemment une bonne dose d'huile de bras ! La partie fumier avait été faite lors du chantier collectif de novembre, le reste s'est fait la semaine passée dans la bonne humeur avec l'aide des jardiniers du Logis. Un service donné pour un rendu et le tout en circuit court, comme dans la nature !

Le reste des feuilles a été étalé cette semaine sur une partie du champ.

Nous avons également profité du beau temps la semaine passée pour récolter des betteraves, les sécher et les mettre au chaud dans le silo, histoire de pouvoir vous offrir quelques gâteries quand plus grand chose ne survivra sur le champ en fin d'hiver.

A présent, nous avons décidé de lever sérieusement le pied sur le terrain pour nous pencher sur les plans de culture et la préparation de la saison prochaine. Et oui, dans nos têtes c'est déjà reparti pour une nouvelle saison. Mais ne vous inquiétez pas, on surveillera les légumes de loin et si tout va bien vous en aurez jusqu'à la fin.

La réunion bilan se fera cette fois-ci en février et les réinscriptions se feront comme d'habitude en début d'année.

Pas de chantier collectif du coup pour ce samedi 2 décembre.
Et une petite pause également sur ce blog qui ne sera alimenté pendant l'hiver que si vraiment nécessaire  !

Côté récoltes,  toujours des légumes en profusion contrairement à ce que l'on pourrait croire par ce temps bien froid et humide. N'oubliez pas cependant d'ajuster vos moments de récolte en fonction des températures (impossible de déterrer les légumes racines quand le sol est gelé) et de récolter en premier lieu les légumes qui boudent le gel (drapeaux rouges).

Drapeau rouge :
chou paksoi : sous le tunnel nantais. Il vous suffit de soulever la bâche plastique, de récolter puis de veiller à bien refermer le tunnel pour les garder au chaud.
- laitues : également sous tunnel. Elles sont petites mais il faut absolument les récolter car c'est déjà un miracle qu'elles n'aient pas succombé au gel.

Drapeaux verts :
betteraves
navets : boules d'or
scorsonères : Voyez ICI pour plus d'information. N'oubliez pas, sans la fourche c'est peine perdue, les racines sont trèèès longues. 
- poireaux : vous les attendez depuis un certain temps ! Récoltez à l'aide de la fourche. Si vous ne faites rien avec les fanes vous pouvez les laisser sur place. nouveau
cresson : à récolter rosette par rosette en coupant juste au dessus de la base.
claytone : à récolter en coupant plant par plant juste au dessus de la base.
mâche : Récolter les rosettes en coupant à ras du sol.
roquette et moutarde : protégées par le voile de forçage elles ont plus ou moins survécu au gel de cette semaine.
bettes
chou palmier
chou frisé : Commencez par récolter les tiges du bas de toutes les plantes avant de remonter plus haut. Évitez de déplumer tout un plant.

Plus bas dans le champ :
carottes
bettes à tondre
frisées
navets : blancs au collet rose
- rutabaga : aussi appelé chou-navet, il ressemble à un énorme navet et se cuisine de la même manière mais doit par contre être pelé. Vous trouverez plus d'info et une recette ICI.
radis noir : ne tiendra pas tout l'hiver donc servez-vous si vous aimez.
pain de sucre
cerfeuil : récolter en coupant à 1-2 cm au-dessus du sol et ce en avançant de façon systématique sur la planche.

D'autres légumes s'ouvriront à la récolte les prochaines semaines. Il suffira de jeter un coup d'oeil au tableau ou de vous laisser guider par les drapeaux.
"Pas de drapeau, pas de récolte" reste de mise : certains légumes sont prévus pour dans plusieurs semaines...

Voilà, bonnes récoltes à tous !

vendredi 18 novembre 2016

30e semaine 19/11/2016 - 25/11/2016

Les pluies de cette semaine ne nous laissent pas trop le choix et nous obligent à un peu à lever le pied. Les dernières semaines et le WE dernier ont été effectivement plus que chargés mais nous savourons encore l'accueil qu'à été fait à notre future coopérative lors de la journée de fête et de présentation.
Nous avons profité de cette semaine de pluie pour avancer sur les dernières finitions des statuts et du plan financier et nous pouvons vous dire que la constitution est pour très bientôt ! Si vous n'avez pas pu être des nôtres dimanche vous trouverez toutes les information sur la future coopérative ICI et ICI.

Merci encore à tout ceux d'entre vous qui ont aidé de près ou de loin à ce que cette journée se déroule presque comme sur des roulettes. Vos tartes, soupes, matériels et nombreux coups de main nous ont permis de nous centrer sur la création de la coopérative depuis quelques semaines et ont allégé un peu notre sensation grandissante d'être souvent au four, au moulin ET au champ à la fois.
Nous tenons à remercier tout particulièrement Marie-Madly qui a été un peu notre "coordinatrice opérationnelle" et sans qui nous ne serions pas arrivés à bout de l'organisation de la journée.

Côté récoltes, même s'il fait un temps de chien dehors, le champ vaut le détour puisque c'est l'abondance ! 

Drapeau rouge :
céleri rave
céleri branche
chou paksoi
courges : soit nous avons mal fait notre compte, soit certains ne sont pas venus chercher leur quota de courges. Peu importe, vous pouvez tous vous servir dans la serre pépinière. Les courges y sont bien au chaud sous une petite couverture.

Drapeaux verts :
betteraves
choux raves : une variété pourpre.
navets : boules d'or
- scorsonères : si c'est votre première saison d'auto-récolte, c'est probablement la première fois que vous entendez parlez de scorsonères. Ce légumes racines, parent proche du salsifis se mérite. Il faudra y lettre du sien tant au moment de la récolte qu'au moment de la préparation mais vous ne serez pas déçu ! Voyez ICI pour plus d'information. N'oubliez pas, sans la fourche c'est peine perdue, les racines sont trèèès longues. nouveau
mesclun
- cresson : pour une expérience gustative pleine de piquant laissez vous tenter par cette variété de gros cresson de jardin. A récolter rosette par rosette en coupant juste au dessus de la base. nouveau
- claytone : aussi appelé pourpier d'hiver, il n'est pourtant pas cousin du pourpier d'été. Il fera cependant merveille dans vos salades. A récolter en coupant plant par plant juste au dessus de la base. nouveau
mâche : la première de cette saison. Récolter les rosettes en coupant à ras du sol.
roquette et moutarde
bettes
chou palmier
- chou frisé : nous attendions avec impatience un bon coup de gel car le chou frisé se porte toujours mieux après et son goût devient un peu plus doux grâce au froid. Les choux frisés et palmiers sont notre "garde manger" pour l'hiver. Il est donc important de le récolter correctement pour que les plants puissent se développer encore longtemps. Commencer par récolter les tiges du bas de toutes les plantes avant de remonter plus haut. Déplumer tout un plant revient à signer son arrêt de mort donc mieux vaut éviter. nouveau
chou chinois
choux de Bruxelles : Récoltez en coupant les petits choux à hauteur de la tige à l'aide d'un couteau ou en les tournants jusqu'à ce qu'ils se cassent. Commencer de préférence en bas pour remonter le long de la tige au fur et à mesure.

Devant la serre 3:
persil plat : c'est la fin
coriandre

Plus bas dans le champ :
carottes
bettes à tondre
frisées
scaroles
navets : blancs au collet rose
radis noirs
mizuna
- pain de sucre : rien à voir avec le craquelin qu'on vous sert à la boulangerie. C'est sa morphologie qui lui a donné son nom. Il fait penser au cônes en sucre, forme sous laquelle le sucre était vendu jusqu'à la fin du 19e siècle avant d'être vendu sous forme de poudre. Son goût n'a par contre rien de sucré puisqu'il fait partie des chicorées sauvages comme les scaroles.
Tout comme les choux chinois ils ont souffert et leurs feuilles extérieures sont parfois brunies. Il suffit de les enlever. Se mange cuit, en risotto ou en gratin par exemple. A récolter en coupant à la base. nouveau
cerfeuil : récolter en coupant à 1-2 cm au-dessus du sol et ce en avançant de façon systématique sur la planche.
chou rouge : c'est vrai qu'ils ne paient pas de mine, petits comme il sont et qu'un peu plus haut dans le champ de bien plus beaux spécimens vous font de l'oeil. Vous vous dites sans doute qu'il faut attendre qu'ils grandissent et qu'on ferait bien mieux de récolter les autres. Et pourtant... ils ont été semé et planté bien avant les autres mais ont eu les pieds dans l'eau puis dans le béton fin du printemps. Ils n'ont donc jamais bien démarré et ils sont à maturité. Si on attend, ils vont se mettre à éclater. Les autres par contre ont encore quelques beaux jours devant eux et attendront.

vendredi 4 novembre 2016

28e semaine 05/11/2016 - 11/11/2016

Afin d'anticiper les pluies de cette nuit et celles de la semaine prochaine nous n'avons pas attendu le chantier de demain pour planter l'ail. Un petit chantier improvisé ce mardi a permis de diviser toutes les têtes d'ail en gousses et nous les avons plantées aujourd'hui. Pas moins de 4000 gousses ont trouvé une petite place bien au chaud à plusieurs centimètres sous terre. Demain lors de notre chantier collectif, il ne restera plus qu'à leur mettre une couverture de feuilles et un filet qui gardera les feuilles bien en place durant l'hiver. 

Pour chauffer nos muscles le matin nous irons au Bercail ramasser des pommes et du fumier et l'après-midi nous serons au champ pour planter quelques centaines de bulbes de tulipes. Si nous avançons bien nous pourrons même déjà mettre une partie des betteraves et des carottes en silo.
Pas mal de pain sur la planche donc mais aussi une bonne dose d'énergie à garder pour le WE prochain qui sera sous le signe du lancement de la coopérative. Ceux qui ne peuvent pas venir nous aider demain seront donc les bienvenus dimanche prochain ; )

Côté récoltes, Mr Météo annonce une possibilité de gel mardi prochain, cela veut dire qu'il faut privilégier à tout prix les légumes qui craignent le gel cette semaine sans quoi ils risquent d'être gaspillés ! C'est le cas des courges et potirons. Si vous n'êtes pas encore venus chercher vos coures c'est votre dernière chance.

Autres légumes qui craignent le gel : les laitues, roquette et moutarde, le céleri branche et le céleri rave, les choux raves et le chou Paksoi ainsi que les herbes aromatiques telles le persil et la coriandre. Les carottes et les betteraves supportent de légères gelées mais préfèrent passer l'hiver en silo. Les choux, poireaux, bettes, épinards, mâche, panais et scorsonères adorent le froid. A vous donc de faire des choix en fonction des températures.

Dans l'abri :
tomates vertes

Drapeau rouge : des légumes qui craignent le gel :
céleri rave : craignent le gel
céleri branche
- chou paksoi : il en reste vraiment beaucoup. Délicieux, sauté dans de l'huile d'olive ou de l'huile de sésame avec de l'ail, du gingembre, des carottes et des navets !

Drapeaux verts :
Tétragone : profitez-en tant qu'il ne gèle pas. Cet épinard souvent dit "d'été" périra dès les premières gelées !
betteraves
- choux raves : une variété pourpre. nouveau
navets : boules d'or
fraises
laitues : attention au gel
mesclun
- oignons jeunes : à arracher avec la racine. nouveau
mâche : la première de cette saison. Récolter les rosettes en coupant à ras du sol. nouveau
roquette
bettes
chou palmier
chou chinois : ils ne paient pas de mine, attaqué par des altises et autres mais en supprimant les feuilles extérieures cela ne devrait pas poser trop de problèmes...
- choux de Bruxelles : Récoltez en coupant les petits choux à hauteur de la tige à l'aide d'un couteau ou en les tournants jusqu'à ce qu'ils se cassent. Commencer de préférence en bas pour remonter le long de la tige au fur et à mesure. nouveau

Dans les serres :
tomates : vertes

Devant la serre 3:
persil plat
coriandre
radis

Plus bas dans le champ :
carottes
- roquette 
bettes à tondre
frisées : peut se manger cru mais également cuit comme les scaroles.
scaroles
navets : blancs au collet rose
radis noirs : avez-vous déjà essayé le radis noir râpe mélangé à des pommes râpées, un filet de citron et de l'huile d'olive ?
mizuna
épinards : récoltez en coupant soit feuille par feuille à 1-2 cm de la base, soit en coupant un plant entier à 1-2 cm de la base. nouvelle planche
cerfeuil : récolter en coupant à 1-2 cm au-dessus du sol et ce en avançant de façon systématique sur la planche.
chou blanc : récoltez en coupant à la base de la pomme
courges : Dernière chance pour venir chercher vos courges. Après il n'y en aura plus. Soit 4 petites courges, soit 2 moyennes, soit une très grande (Bleu de Hongrie) voir 1 moyenne et 2 petitespar adulte et 2 petites courges ou 1 moyenne par enfant. 

vendredi 28 octobre 2016

27e semaine 29/10/2016 - 04/11/2016

Il ne reste plus qu'une planche de tomates dans la serre et ce sont les Ruthje. Souvenez-vous, pour la plupart d'entre vous c'était votre variété préférée et elle était la seule a avoir résisté à la Cladosporiose (super champignon qui nous avait envahi l'année passée). Et bien elle tient toujours ses promesses puisque de toutes les variétés que l'on a eues elle est restée, de loin, la plus en forme de toutes !

Toutes les autres variétés ont été récoltées et vous attendent dans l'abri. Si vous vous demandez toujours comment les conserver et les faire mûrir, jetez un coup d’œil ICI.

Pour ce qui est de les cuisiner, je vous livre une nouvelle recette de chutney aux tomates vertes découverte cette année qui surclasse facilement celle que je vous avais transmise l'année passée. Le résultat est plus doux et moins aigre, grâce à l'ajout de pommes et sans gingembre.

Ingrédients :

- 640 gr de tomates vertes coupés en petits dés
- 3 gousses d'ail émincées
- 225 gr d'oignons émincé
- 375 gr de pommes coupés en petits dés
- 120 gr de raisins secs hachés grossièrement
- 1 piment rouge épépiné et finement haché (ou une pincée de piment en poudre)
- 190 ml de vinaigre de cidre
- 120 gr de sucre de canne
- sel et poivre

Mettez les tomates, oignons, pommes, raisins et le piment dans une casserole à feu doux. Ajoutez le sucre de canne et le vinaigre de cidre et laisser mijoter 30 à 40 minutes. Assaisonner comme vous voulez avec un peu de sel et du poivre.
Pendant la cuisson du chutney, laver et stériliser 4 bocaux de confiture. Quand le chutney est prêt, mettez tout de suite en bocal, fermez et laisser refroidir à l'envers.

Si vous n'êtes pas tenté par le chutney, vous pouvez toujours tenter la recette de confiture que voici.

Côté agenda notez déjà que samedi prochain, le 5 novembre, nous serons le premier samedi du mois de novembre. Cela veut dire que nous nous retrouvons pour notre chantier collectif, mais pas n'importe lequel cette fois puisque nous ferons un chantier collectif commun avec nos collègues de la future coopérative ! Le programme complet vous sera envoyé sous peu mais je peux déjà vous dire que cela sentira bon l'ail et ... le fumier ; )

Côté récoltes, profitez des vacances pour venir faire le plein en famille. Et Halloween oblige, n'oubliez pas vos courges !

Dans l'abri :
tomates vertes

Drapeau rouge :
radis

Drapeaux verts :
Tétragone : profitez-en tant qu'il ne gèle pas. Cet épinard souvent dit "d'été" périra dès les premières gelées !
betteraves : nouvelle planche
fenouils
navets : boules d'or, si vous manquez d'inspiration cliquez ICI pour plus d'idées.
fraises
- laitues : elles ne sont pas bien grandes mais en cette fin de saison, avec le froid et l'humidité croissant, elles ne se porteront pas mieux si on attend ; ) nouveau
mesclun
- mâche : la première de cette saison. Récolter les rosettes en coupant à ras du sol. nouveau
roquette
bettes
chou palmier
chou chinois : ils ne paient pas de mine, attaqué par des altises et autres mais en supprimant les feuilles extérieures cela ne devrait pas poser trop de problèmes...

Dans les serres :
basilic
tomates : plutôt vertes que rouges

Devant la serre 3:
persil plat
coriandre
radis

Plus bas dans le champ :
carottes
- roquette 
céleri rave : nouvelle planche
céleri branche
bettes à tondre
frisées
- scaroles : excellent cuit comme ICI. nouveau
navets : blancs au collet rose
radis noirs : se cuisine cru et cuit, dégorgé dans un peu de sel il sera plus doux.
mizuna
- épinards : récoltez en coupant soit feuille par feuille à 1-2 cm de la base, soit en coupant un plant entier à 1-2 cm de la base. nouvelle planche
cerfeuil : récolter en coupant à 1-2 cm au-dessus du sol et ce en avançant de façon systématique sur la planche.
paksoi
chou blanc : récoltez en coupant à la base de la pomme
courges : Si vous n'êtes pas encore venu chercher vos courges pour l'hiver dépêchez-vous !! soit 4 petites courges, soit 2 moyennes, soit une très grande (Bleu de Hongrie) voir 1 moyenne et 2 petites, par adulte et 2 petites courges ou 1 moyenne par enfant. 

vendredi 21 octobre 2016

26e semaine 22/10/2016 - 28/10/2016

Vous l'aurez remarqué, il y a un peu de laisser-aller sur ce blog depuis quelques semaines. La météo d'automne y est pour quelque chose puisque nous commençons à lever un tout petit peu le pied au champ. Mais du coup, me direz-vous, cela laisse plein de temps pour écrire...
Et bien, pas vraiment. Vous le savez sans doute, avec nos amis bergers et herboristes de la Ferme nous créons bientôt La Coopérative du Chant des Cailles. Alors en plein milieu de la dernière ligne droite nous sommes bien occupés. 

Le lancement officiel est prévu pour le mois de décembre mais avant cela il reste encore des petits réglages à faire ainsi qu'une grande journée de fête et d'information que nous vous concoctons pour le 13 novembre. Vous aurez l'occasion de tout comprendre sur le fonctionnement de la coopérative et même devenir coopérateur si cela vous dit.
Ce sera aussi le grand moment de la transhumance des moutons vers le bercail donc hors de question de rater cela !  

Voyez plutôt le programme :


Côté récoltes : c'est toujours l'abondance en cette période d'automne !

Dans l'abri :
tomates vertes

Drapeau rouge :
radis

Drapeaux verts :
Tétragone
haricots : il en reste mais il faut aller jusqu'au bout des planches
betteraves
fenouils
- navets : des boules d'or, une toute autre variété, plus douce. nouveau
fraises
mesclun
roquette
bettes
chou palmier
- chou chinois : ils ne paient pas de mine, attaqué par des altises et autres mais en supprimant les feuilles extérieures cela ne devrait pas poser trop de problèmes... nouveau

Dans les serres :
basilic : 2e et 3e serre, du vert et du rouge. Récoltez en coupant une tige juste au dessus des 2 premières feuilles du bas.
tomates : plutôt vertes que rouges

Devant la serre 3:
persil plat
coriandre
- radis : nouvelle planche

Plus bas dans le champ :
carottes
- roquette 
céleri rave : inutile d'attendre qu'ils grandissent, ils ne le feront pas et en plus ils n'aiment pas les gelées ! 
céleri branche
bettes à tondre
frisées
navets : blancs au collet rose
radis noirs : se cuisine cru et cuit, dégorgé dans un peu de sel il sera plus doux.
mizuna
- cerfeuil : récolter en coupant à 1-2 cm au-dessus du sol et ce en avançant de façon systématique sur la planche. nouveau
paksoi
chou blanc : récoltez en coupant à la base de la pomme
courges : par adulte : soit 4 petites courges, soit 2 moyennes, soit une très grande (Bleu de Hongrie) voir 1 moyenne et 2 petites, enfin vous suivez la logique. par enfant : 2 petites courges ou 1 moyenne. Évidemment ce sont les quantités pour toute la saison et non par semaine ; )
Toutes les courges du champ sont comestibles.

samedi 15 octobre 2016

25e semaine 15/10/2016 - 21/10/2016

Le point sur les récoltes de cette semaine : c'est toujours le moment de faire le plein de courges à stocker chez vous et de faire des conserves avec les tomates vertes !

Dans l'abri :
- tomates vertes

Drapeau rouge :
radis

Drapeaux verts :
Tétragone
haricots : il en reste mais il faut aller jusqu'au bout des planches
betteraves
- fenouils : ils ont tendance à vouloir monter en graine, mieux vaut donc les récolter avant. nouveau
radis
fraises
mesclun
roquette
pourpier d'été
bettes
chou palmier

Dans les serres :
basilic : 2e et 3e serre, du vert et du rouge. Récoltez en coupant une tige juste au dessus des 2 premières feuilles du bas.
tomates : plutôt vertes que rouges

Devant la serre 3:
ciboulette
persil plat
coriandre 

Plus bas dans le champ :
- carottes : le retour !! nouveau
- roquette 
céleri rave : inutile d'attendre qu'ils grandissent, ils ne le feront pas et en plus ils n'aiment pas les gelées ! 
céleri branche : nouvelle planche
bettes à tondre
- frisées : c'est reparti pour les salades d'hiver et leur petite amertume. nouveau
navets
radis noirs : se cuisine cru et cuit, dégorgé dans un peu de sel il sera plus doux.
mizuna
paksoi
- chou blanc : récoltez en coupant à la base de la pomme. nouveau
courges : par adulte : soit 4 petites courges, soit 2 moyennes, soit une très grande (Bleu de Hongrie) voir 1 moyenne et 2 petites, enfin vous suivez la logique. par enfant : 2 petites courges ou 1 moyenne. 
Toutes les courges du champ sont comestibles.

vendredi 7 octobre 2016

24e semaine 08/10/2016 - 14/10/2016

Souvenez-vous, nous avions de grandes ambitions pour le chantier collectif samedi dernier : rien de plus que de faire tomber la pluie. Loin de nous d'imaginer qu'elle tomberait dès le matin au moindre pas de danse imaginaire et qu'elle emmènerait dans son sillon dès lundi un petit vent froid bien piquant ! Heureusement qu'elle nous a laissé quelques très belles éclaircies pour travailler tous ensemble à préparer l'hiver et à déguster des pâtes sauce tomate et borlotti comme seule Linda est capable d'en cuisiner. Merci à tous pour vos nombreux coups de mains pendant cette belle journée et rendez-vous ce samedi 8 octobre pour le cinéma en plein air qui avait été reporté à cause de la pluie.

Tout comme vous, nous avons donc troqué le short et les lunettes solaires contre le bonnet, les petites laines et le thermos de thé ! Et vous pensez bien que si les maraîchers grelottent au petit matin, les légumes en font de même. Certains comme les choux adorent et verront leur goût améliorés. D'autres n'apprécient pas vraiment, d'autant plus qu'on leur a déjà diminué leur nombre d'heures de lumière par jour. Pour éviter qu'ils fassent la grève du développement nous avons ressorti nos ruses de maraîchers : les tunnels nantais, mini serres montables et démontables quand on veut. 

Un  autre légume qui déteste le froid est la courge. Au moindre coup de gel nocturne ses tissus peuvent être touchés et sa conservation réduite à zéro. Suite à la météo bien particulière de cette saison, nos courges ne sont pas des plus en forme et bien moins nombreuses que prévues. Inutile donc de leur infliger un coup dure météorologique de plus. Sachez donc qu'un récolteur averti en vaut deux et qu'il ne faut pas oublier de venir récolter vos courges dès ce samedi sans quoi elles vous passerons sous le nez...

Côte récoltes l'urgence, vous l'aurez compris est de ramener vos courges chez vous bien au chaud.

Dans l'abri :

- tomates vertes : attendez-vous à en voir défiler des kilos et des kilos les prochaines semaines. Servez-vous copieusement soit pour les faire mûrir chez vous soit pour en faire des confitures ou chutneys. Pour plus d'informations c'est ICI.

Drapeau rouge :
radis
choux fleurs : à récolter au plus vite.

Drapeaux verts :
Tétragone
haricots : plusieurs planches en haut et en bas du champ
betteraves
choux raves rouges
radis
- poireaux : les premiers poireaux de la saison sot enfin prêts. A récolter à l'aide de la fourche pour éviter de les casser. Vous pouvez laisser le vert dans les chemins. nouveau
fraises
mesclun
roquette
pourpier d'été
bettes
chou palmier : vous avez sûrement remarqué les petites mouches blanches et les petits œufs sur la face inférieure des feuilles. Après les avoir rincé et légèrement frottées à l'eau vous n'y verrez plus rien !

Dans les serres :
aubergines
basilic : 2e et 3e serre, du vert et du rouge. Récoltez en coupant une tige juste au dessus des 2 premières feuilles du bas.
tomates : par les températures qui courent les tomates ont bien du mal à mûrir. Il vaut presque mieux vous servir en tomates vertes dans l'abri et les laisser mûrir bien au chaud chez vous plutôt que de chercher en vain des tomates rouges dans les serres, bien qu'il en reste quelques unes...

Devant la serre 3:
ciboulette
persil plat
coriandre 

Plus bas dans le champ :
- roquette : l'ancienne planche est encore très bien fournie. Les fleurs son également comestibles. L'occasion de tester un pesto à la roquette ?
- céleri rave : eux aussi ont beaucoup souffert cette saison, d'abord la flotte continue puis la sécheresse et un sol dure comme du béton. Il sont donc petits cette année ! nouveau
céleri branche
bettes à tondre : à récolter comme les bettes.
navets
- radis noirs : nouveau
mizuna
- paksoi : ils ont subi quelques attaques d'altises et de limaces et ont les feuilles perforées mais cela ne change rien au goût. Récolter toute la plante en coupant juste en dessous de la base. nouveau
courgettes : les dernières de la saison.
pâtisson

- courges : Il y en a de toutes les tailles et de toutes les couleurs mais malheureusement pas de tout pour tout le monde. Il vous faudra donc faire des choix. Après rapide comptage des courges nous estimons que chaque adulte peut prendre soit 4 petites courges, soit 2 moyennes, soit une très grande (Bleu de Hongrie) voir 1 moyenne et 2 petites, enfin vous suivez la logique.
Les enfants, eux, ont droit à 2 petites courges ou 1 moyenne. 
Toutes les courges du champ sont comestibles. nouveau

Pour la conservation des courges quelques précautions sont à prendre en compte :
- Choisir un jour ensoleillé pour les récolter ou les sécher soigneusement chez soi.
- Les récolter avec le pédoncule (grosse tige entre la courge et la plante).
- Les courges au pédoncule craquelé, sec se conservent, les autres sont à consommer dans les deux à trois semaines. Si le pédoncule se défait elles seront aussi à consommer rapidement.
- Les 10 premiers jours on met les courges à conserver dans un endroit chaud et humide, ensuite dans une pièce plus fraîche (10 à 15°). S'il fait trop chaud, vos courges risquent de transpirer, de perdre du poids et de se ramollir...

vendredi 30 septembre 2016

23e semaine 01/10/2016 - 07/10/2016

Aaah la pluie, ils nous l'annoncent depuis un certain temps et pourtant... rien, nada, pas une goutte. Bien sûr cela ravi tous les amateurs de vélo et de verre en terrasse sans parler des enfants qui ont presque l'impression que c'est toujours l'été. Mais venez donc faire un petit tour au champ et vous verrez que c'est moins la rigolade. Le sol est archi sec, dure comme du béton à certains endroits. Certains légumes piquent du nez à moitié fanés et d'autres font la grève et refusent de grandir. Il n'y a qu'à voir les choux romanesco qui n'ont jamais été aussi minuscules. Alors matin et soir quand nous pouvons nous sortons les arrosoirs et les asperseurs endroit par endroit. Nous qui étions très fiers de nous débrouiller avec la récupération d'eau de pluie installée sur nos serres, nous faisons moins les malins maintenant. Nos vingt-quatre milles litres d'eau de pluie sont épuisés depuis belle lurette et nous avons siphonné plus de cinquante milles litre d'eau de ville les deux derniers mois !

Mais qu'à cela ne tienne, ce samedi 1e octobre nous ferons la danse de la pluie lors du chantier collectif et c'est promis, cela marchera. Pourvu seulement qu'elle tombe la nuit et pas en plein film puisque demain soir c'est cinéma plein air au Champ des Cailles après les travaux collectifs qui se dérouleront comme d'habitude de 10 à 18h. Alors amenez vos tambourins et vos clochettes car demain nous ferons tomber la pluie !! Et amenez des couvertures bien chaudes pour le film !



Côte récoltes il y a l'embarras du choix mais le manque d'eau en rend certain plus sec, plus petits ou moins juteux !

Dans l'abri :
- choux raves : perdus tout en bas du champ ils se sentaient quelque peu abandonnés depuis quelques semaines. Nous les avons donc récoltés pour qu'ils puissent trouver rapidement un bon mangeur : )

Drapeau rouge :
- radis : en manque d'eau ils grossissent néanmoins mais doivent être mangé rapidement. Moins croquants ils seront délicieux dans une belle soupe rose claire au radis devenu moins piquants.

Drapeaux verts :
Tétragone
haricots : plusieurs planches en haut et en bas du champ
haricots à écosser : Des borlotti qui sont à deux stades de maturation : certains sont secs et pourront être récoltés pour vos provisions d'hiver, d'autres peuvent être récoltés frais et consommés directement, à vous de choisir. Les haricots secs devront être trempé avant leur cuisson. 
betteraves
choux raves rouges
radis : nouvelle planche
oignons nouveaux
fraises
mesclun : nouvelle planche
roquette : nouvelle planche
pourpier d'été
bettes
chou palmier :  N'oubliez pas de commencer par couper les feuilles du bas et surtout une ou deux feuilles par plant afin de ne pas les déplumer d'un coup !

Dans les serres :
aubergines : 1 à 2 aubergines par adulte sur la saison.
basilic : 2e et 3e serre, du vert et du rouge. Récoltez en coupant une tige juste au dessus des 2 premières feuilles du bas.
tomates : Pensez à diminuer votre consommation de tomates car la production ralenti très sérieusement.

Devant la serre 3:
ciboulette
persil plat
coriandre 

Plus bas dans le champ :
haricots grimpants
- roquette : l'ancienne planche est encore très bien fournie. Les fleurs son également comestibles. L'occasion de tester un pesto à la roquette ?
céleri branche
bettes à tondre : à récolter comme les bettes.
navets
- mizuna : c'est reparti mais pour rompre la monotonie il y a de la verte et de la rouge ! nouveau
- choux fleurs : la surprise de cette semaine : à récolter comme les brocolis. nouveau
- chou romanesco : je le disais, ils sont minuscules. C'est même presque ridicule de les récolter mais voilà, la sécheresse et les petites bêtes ont eu raison d'eux !! Vous pouvez aussi récolter les feuilles extérieures des plantes pour la soupe si vous êtes trop frustrés : ) nouveau
courgettes
pâtisson : blanc, jaune ou vert, vous avez le choix.


vendredi 23 septembre 2016

22e semaine 24/09/2016 - 30/09/2016

Après un silence de 2 semaines je vous reviens enfin. Pour une raison mystérieuse le premier poste n'a pas été édité et celui de la semaine passée est resté en suspend, flottant dans le contre-coup de la fête...



Et  pour cause, ce n'était pas n'importe quelle fête ! Pleine d'effervescence, petits et grands n'ont fait qu'affluer de midi à minuit. En mode inconditionnel, curieux, émerveillement, ou soutient, toutes les motivations étaient bonnes pour venir fêter avec nous cette 4e saison du Chant des Cailles.



Quel plaisir de partager avec tous le fruit d'un travail passionné au quotidien fait par tous les acteurs de la Ferme. Cela confirme que la dynamique crée ensemble, bénévoles et professionnels semble être sérieusement contagieuse et c'est tant mieux !


Merci encore à toutes et tous qui avez aidé de près ou de loin à la mise en musique de cette journée magnifique. 

Côte récoltes cela sent la fin de saison dans les serres. Les plants de tomates ont déjà ralenti leur croissance et il faut chercher pour trouver des tomates bien rouges. Les plants d'aubergine font ce qu'ils peuvent, attaqués par des ravageurs, quant aux plants de concombres ils sont clairement en stade dépassé et vont très bientôt faire place aux légumes d'hiver.

Dans l'abri :
- courges : Le début de saison ayant été ce qu'il est (détrempé) les courges ont beaucoup souffert d'avoir les pieds dans l'eau et beaucoup ont eu leurs racines asphyxiées. Elles ont du coup eu toutes les peines du monde a récupérer ce qui explique que cette année nous seront les grands perdants du concours du plus gros potiron !! Cela fait aussi que certains devaient être récoltés rapidement, même petits, alors que d'autres doivent encore mûrir un peu. Pour éviter un piétinement des plants encore en bon état nous avons préféré récolter les premières nous-même.

Les premiers potimarrons oranges et verts, courges turban et courges spaghetti vous attendent donc dans l'abri. 1 par ménage pour l'instant, les grandes pour les grands ménages, les petites pour les autres.

Drapeau rouge : une série de courges éclatées, très probablement lié à l'irrégularité de l'arrosage fourni par notre ciel belge de l'été. Également dans l'abri.

Drapeaux verts :
Tétragone
haricots : plusieurs planches en haut et en bas du champ
haricots à écosser : Des borlotti qui sont à deux stades de maturation : certains sont secs et pourront être récoltés pour vos provisions d'hiver, d'autres peuvent être récoltés frais et consommés directement, à vous de choisir. Les haricots secs devront être trempé avant leur cuisson. 
betteraves : nouvelle planche
fenouils : petits mais en pleine montaison. A utiliser cru ou cuit tout entier avec le feuillage.
choux raves : une deuxième planche avec une autre variété.
- radis : nouvelle planche
oignons nouveaux
fraises
mesclun : nouvelle planche
roquette
laitues : plusieurs variétés parmi les choux frisé.
pourpier d'été
bettes

- chou palmier : on en rêvait depuis longtemps et c'est chose faite, nous avons accueilli cette année pour la première fois ce chou palmier "Noir de Toscan". En plus d'être magnifique il est aussi délicieux en cuisine et se consomme comme les choux frisés. Vous pouvez donc le manger cru ou cuit. Pour le récolter, commencer par couper les feuilles du bas et surtout une ou deux feuilles par plant afin de ne pas les déplumer d'un coup. nouveau

Dans les serres :
aubergines : 1 à 2 aubergines par adulte sur la saison.
basilic : 2e et 3e serre, du vert et du rouge. Récoltez en coupant une tige juste au dessus des 2 premières feuilles du bas.
concombre
tomates : Pensez à diminuer votre consommation de tomates car la production ralenti très sérieusement.

Devant la serre 3:
ciboulette
persil plat
coriandre 

Plus bas dans le champ :
haricots grimpants
- roquette : l'ancienne planche est encore très bien fournie. Les fleurs son également comestibles. L'occasion de tester un pesto à la roquette ?
radis : en bas du champ à gauche
céleri branche : Récoltez une branche par plant histoire de ne pas les épuiser complètement.
bettes à tondre : à récolter comme les bettes.
navets
choux raves
brocoli : une nouvelle série, un peu plus réussie que la précédente ! Cependant tous ne sont pas encore arrivés à pleine maturité, commencez par récolter les grands. nouveau
courgettes
pâtisson : blanc, jaune ou vert, vous avez le choix.

samedi 3 septembre 2016

La Fête au Chant des Cailles ce 10 septembre 2016

Il y a à peine 4 ans, la Ferme du Chant des Cailles prenait racine dans un champ laissé en friche dans le quartier Le Logis-Floréal de Watermael-Boitsfort. Depuis lors, bergers, maraîchers, herboristes, jardiniers et habitants du quartier s’activent main dans la main pour faire vivre leur ferme agroécologique dans l’esprit participatif d'un quartier durable.
Ils vous accueillent le samedi 10 septembre à partir de 14h pour une fête conviviale parmi les moutons, les fleurs, les fruits et légumes.
Vous aurez l’occasion de faire une visite en calèche des sites: le maraîchage, la bergerie, le jardin d'herbes médicinales, le poulailler, les potagers collectifs et l’épicerie participative.
Jeux en plein air pour petits et grands, un spectacle en lien avec l’esprit de la ferme (15h et 17h), la fanfare du Coin du Balai à 18h et un concert en fin de journée avec entre autre le Trio Doushenka.
Vous pourrez acheter des produits de la ferme et vous restaurer tout au long de la journée et de la soirée.
Venez nombreux découvrir ce petit bout de ville en transition.