Les Maraîchers du Chant des Cailles

Les Maraîchers du Chant des Cailles

dimanche 27 juillet 2014

Fanes mode d'emploi




Vous vous retrouvez aussi avec un tel beau bouquet vert quand vous récoltez vos légumes et vous vous régalez les yeux mais ne savez quoi en faire ? Alors il est temps de faire un topo sur les fanes :

Celles-ci sont généralement enlevées de la plus part des légumes que vous trouvez dans le commerce. Superflues, encombrantes, disgracieuses,… plein de mauvaises raisons. Vous le savez peut-être déjà ou l’avez expérimenté mais en plus d’être de la matière à compost les fanes des légumes sont généralement comestibles et ont même bon goût ! Nous n’allons donc pas nous en en priver puisque c’est tout bénef pour le panier de la ménagère ; ) 
Hormis les feuilles des tomates et autres solanacées qui sont toxiques vous pourrez consommer quasi toutes les fanes et feuilles des légumes.
Fanes de carottes, radis, navets, betteraves, fenouils. Feuilles des choux, cosses de petits pois et des fèves. Tout cela est non seulement comestible mais surtout délicieux et vous permettra de faire un parfois deux repas en plus avec vos légumes de la semaine.

Mais comment diable les cuisiner ? En général il faut penser soupe, tarte, quiche, omelette ou salade pour les petites fanes. Pour les « déchets » les moins habituels on vous fournira au fur et à mesure de la saison quelques recettes. Pour les autres, le plus simple sera de remplacer dans vos recettes préférées certains légumes feuilles comme les épinards par des fanes ou autres feuilles vertes.

Les fanes de radis et navets feront des soupes bien relevées avec une petite courgette, une ou deux pommes de terre ou autre céréale, un oignon et un peu de crème.

Une autre possibilité est de faire une petite sauce verte avec vos fanes. Vous pourrez la servir avec des galettes aux céréales et aux légumes, comme dip à l’apéro pour vos crudités ou comme sauce avec les pommes de terre. En général je prends toutes les feuilles vertes que j’ai sous la main (fanes de radis, navets, betterave, épinards, salade, roquette mais aussi des sauvageonnes comestibles comme l’égopode, l’ortie ou l’oseille sauvage). Je les lave et les coupe grossièrement, j’en rempli la moitié de mon blender, j’ajoute du jus de citron, de l’huile d’olive, une cuillère de yahourt, une cuillère à dessert de pâte d’amande, du sel, poivre et 1 cm de wasabi si je veux que ce soit relevé. Je mixe le tout dans le blender, je goute et ajuste en rajoutant certains des ingrédients. Ensuite, comme c’est en général trop liquide ou trop fort j’y incorpore, avec une main très légère (comme quand vous incorporez les blancs d’œuf à la mousse au chocolat) quelques cuillères à soupe de fromage frais.
Et voilà, « zo simpel is da » ; )

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire