Les Maraîchers du Chant des Cailles

Les Maraîchers du Chant des Cailles

vendredi 8 mai 2015

Mizuquoi ?

La mizuna est donc un légume feuille asiatique qui peut se manger crue ou cuite. Avec son petit goût piquant doux elle se marie très bien avec l'huile de sésame poêlée par exemple avec les navets et le chou Paksoi. La mizuna est très nutritive et riche en vitamine C.

Comme il y en a beaucoup et qu'elle est réellement magnifique en ce début de saison grâce au voile de forçage qui l'a protégé des altises qui aiment y faire des milliers de petits trous, j'ai fait une recherche approfondie côté recette.



A la belge, j'ai trouvé le stoemp à la mizuna : simplissime ; au moment d'égoutter vos pommes de terre préalablement cuites dans l'eau bouillante vous déposer la mizuna grossièrement hachée au fond de votre égouttoir. Vous égouttez vos pommes de terre, voilà la mizuna cuite. Ajoutez du beurre, du lait, sel, poivre et noix de muscade et le tour est joué !

A l'italienne on peut aller vers un risotto : Recette qui peut d'ailleurs servir pour les pousses de pois, poireaux, courgette,... il suffit de laisser aller son imagination et d'ajouter les légumes plus ou moins tôt dans la recette en fonction du temps de cuisson du légume.
Pour la mizuna en l'occurrence ce sera à la toute fin.

Voici une recette de base pour un risotto pour 4 personnes :

- 350 gr de riz à risotto (arborio p.ex.)
- 1,5 l de bouillon de légumes bouillant
- 1 gros oignon blanc grossièrement haché
- 150 ml de vin blanc sec
- du beurre ou de l'huile d'olive selon vos préférences
- du parmesan râpe

Faites revenir l'oignon dans le beurre ou l'huile d'olive dans une assez grande casserole à fond épais. Ajoutez le riz que vous ferez revenir jusqu'à ce qu'il devienne plus transparent.
Ajoutez le vin blanc et remuer jusqu'à ce que tout le liquide soit évaporé.
A partir de maintenant il faut du temps et un bon coup de poignet puisque vous allez ajouter louche après louche de bouillon que vous maintenez à légère ébullition. Vous devrez attendre à chaque fois que tout le bouillon soit incorporé et absorbé par le riz avant d'y ajouter une nouvelle louche. Bien-sûr sans jamais arrêter de tourner dans la casserole. Ca paraît fastidieux mais le résultat n vaut le coup !
Procédez ainsi jusqu'à ce que le riz soit bien cuit. Vous n'aurez peut-être pas besoin de tout le bouillon.

Pour un risotto à la mizuna :

Ajoutez à la toute fin une botte de mizuna dans le risotto. Coupez éventuellement les feuilles en deux mais ce n'est pas obligatoire. Assaisonner avec du sel et du poivre et du parmesan.

Dernière recette : Pesto de mizuna (2pers)
Très à la mode le pesto se décline sous toutes les formes, au basilique, à la roquette, à l'ail des ours, même à l'ortie donc pourquoi pas à la mizuna.

- 50gr de mizuna,
- 50gr de noix de cajou ou de poudre d'amande,
- 50ml d'huile d'olive,
- 1/2 càc de sel marin,
- 1càc de jus de citron,
- 1/2 gousse d'ail.

Passer le tout dans un blender ou au mixer. Servez avec des pâtes ou sur du pain grillé !

Je ne sais pas vous mais moi j'ai l'eau à la bouche. Au moins vous comprenez pourquoi on a planté tellement de mizuna ; )

Bon appétit !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire