Les Maraîchers du Chant des Cailles

Les Maraîchers du Chant des Cailles

samedi 31 octobre 2015

27e semaine 31/10/2015 - 06/10/2015

La semaine passée nous attendions désespérément une "fenêtre météorologique" pour nos travaux de sol et la plantation des bulbes à fleurs et voilà que nous avons droit à un magnifique été indien qui rend le travail même très agréable ! Il paraît même que cette douceur va nous accompagner encore une bonne semaine.
Rendez-vous donc samedi prochain, le 7 novembre, pour notre prochain chantier collectif. Nous profiterons de l'occasion pour récolter betteraves et carottes qui passerons la suite de l'automne en conditions tempérées dans le silo.
Autre rendez-vous à ne pas manquer cet après-midi (samedi 31/10 à 16h) : la projection du documentaire "Les liberterres" dans le cadre du Festival des Libertés Le film sera suivi d'une rencontre entre un des réalisateurs, un responsable de SOS Faim et...nous.

Côté récoltes : N'oubliez pas de venir chercher vos courges ce WE ainsi que les pommes de terre, si vous en avez commandé.

A votre disposition dans l'abri : 
tomates vertes : les vacances arrivent, c'est le moment de se lancer dans la confiture ou le chutney et de donner une deuxième vie aux tomates vertes ! Par ICI. pour les recettes.

Drapeaux rouges :
pak choi
- épinards : si vous avez le temps d'en surgeler, servez-vous.

Drapeaux verts :
Dans la première partie du champ :
épinards : une nouvelle planche d'épinards bien tendres
tetragone : récoltez les tiges. C'est le moment car contrairement aux épinards la tetragone n'aime pas l'hiver, n'hésitez pas à en surgeler un peu.
céleri branche : récoltez une à deux branches par plant. 
bettes
mâche (salade de blé) : coupez les petites rosaces juste au dessus des racines et emporter toutes les feuilles. Nous ne visons pas une deuxième repousse.
mizuna
chou chinois 
chou vert et chou rouge : servez-vous même si vous en avez déjà eu. 
- brocoli : j'avais oublié d'ajouter les explications la semaine passée. Vous avez été nombreux du coup a les chercher mais à ne trouver que de tout petits brocolis. Effectivement petits, ils sont, et ne deviendront pas plus grands. C'est la première fois que nous avons tenté un semis "maison" de plants de brocoli avec des graines bio non F1. Manifestement seules les graines F1 donnent de gros brocolis bien fournis. Les nôtres par contre donnent beaucoup de petits jets par la suite. Croisons donc les doigts et attendont les nombreux petits jets qui devraient se succéder les prochaines semaines.

Dans les serres, il n'y a plus que des piments et des poivrons verts et minuscules. Inutile donc de chercher à y récolter quelque chose, nous démonterons les plantes bientôt.

Devant la serre 3 : les habituelles
ciboulettepersil platcoriandre, cerfeuilroquette et moutarde

Plus bas dans le champ :
laitues : des feuilles de chêne rouges et vertes. Elles ont encore grossi sous le soleil cette semaine.
navets "boules d'or" : nouvelle planche
betteraves : nouvelle planche
carottes : il faut avoir l'oeil mais la planche est encore truffée de carottes.
- céleri rave : récoltez-les en les sortant de terre. Vous pouvez couper les racines et les laisser sur place. Les tiges et feuilles se consomment comme du céleri branche mais le goût sera plus prononcé. Le céleri-rave se conserve très longtemps au frigo. nouveau
radis : il y en a vraiment beaucoup et l'arrière-saison leur donne un petit goût agréablement piquant. N'hésitez pas à les mettre en conserves avec du vinaigre.
- scorsonères : c'est un légume rustique bien de chez nous. Il vous faudra les récolter avec prudence à l'aide de la bêche. Les racines étant bien plus longues que les carottes, le risque de les casser est très présent.  nouveau

courges : Potimarrons Red Kuri : 3 par adulte, 3 petits par enfants si vous n'avez pas encore ramené les vôtres.
Courges en tout genre : dans le bloc courges, en bas du champ à gauche : 1 grand par ménage ou 2-3 petits. Choisissez les grandes courges en fonction de la taille de votre ménage. 
Même si les risques de gel semblent retardés nous vous demandons de venir chercher vos courges le plus rapidement possible (ce WE) et de les stocker chez vous. Cela nous permettra de gagner de la place dans la serre 1 et de pouvoir faire le grand nettoyage dans le champ. 

Bonnes récoltes à tous et à très vite sur le champ !

vendredi 30 octobre 2015

Scorsonères

Souvent confondu avec les salsifis mais bien meilleur on l'appelle parfois le "salsifi noir". Je vous vois déjà froncer les sourcils à la lecture du mot salsifis. Si comme moi ce mot évoque les "doigts de mort à la colle" sortis tout droit d'une boîte de conserve que l'on vous servait à la cantine scolaire ; morceaux de légume blanc tout mou sans goût baignant dans une sauce tout aussi blanche mais infâme, il vous faut impérativement lire la suite !


En effet, malgré une récolte et une préparation qui demandent beaucoup d'attention les scorsonères ont une place de choix dans les récoltes d'hiver. Ils sont rustiques à souhait et peuvent passer l'hiver en terre sans aucun problème. Faciles à cultiver, leur texture crémeuse et leur léger goût de noix très doux en font un bon compagnon en cuisine.

Toutefois avant de vous régaler il faudra d'abord réussir l'épreuve de la récolte et l'épreuve de l'épluchage qui peuvent s'avérer un peu ingrats.

Pour la récolte, il est indispensable de se munir d'une fourche-bêche et d'y aller avec beaucoup de délicatesse sans quoi vous risquerez de laisser la moitié de la longue racine dans le sol.
Ensuite, pour déguster cette belle racine noire il vous faudra soit l'éplucher, soit la brosser avec une éponge métallique. Mais avant de vous mettre au travail vous devrez préparer un grand récipient avec de l'eau froide légèrement vinaigrée ou citronnée dans laquelle vous plongerez le scorsonère dès que vous l'aurez débarrassé de sa peau noire. Si vous sautez cette étape le scorsonère va très vite brunir. La racine va également dégager une drôle de substance légèrement collante mais qui au delà de son aspect un peu désagréable disparaît en frottant sous l'eau. C'est certain tout cela demande un peu d'organisation et de temps mais vous ne le regretterez pas.

Vous pouvez cuire les scorsonère dans de l'eau, à la poêle ou à la vapeur et les incorporer aux poêlés, woks, pot-au-feu ou gratins. Leur fondant en fait un excellent légume à transformer en purée, en crème ou en potage.

Ils s'associent très bien avec d'autres légumes racines, des poireaux et des oignons et sont à combiner entre autres, avec une bonne sauce béchamel et du fromage, le thym, le laurier, le romarin et la sauge et le citron.

Commencez par les cuisiner seuls, en purée, crème ou potage pour vous familiariser avec le goût. Ajoutez du thym ou du romarin et un filet de jus de citron et le fondant fera le reste.

Belle expériences culinaires !

vendredi 23 octobre 2015

26e semaine 24/10/2015 - 30/10/2015

Le changement d'heure qui nous attend ce we signe l'entrée définitive dans l'automne, le froid et l'humidité. Nous le sentons bien au champ puisqu'il est de plus en plus difficile de désherber et de travailler le sol qui a du mal à sécher. Nous attendons pourtant une "fenêtre météorologique" qui nous permettra de travailler au motoculteur les dernières planches avant l'hiver et de faire encore quelques chemins à la pelle. En effet, nous ne sommes pas encore sorti des gros travaux puisque Martin nous a concocté un nouveau projet pour 2016 : des fleurs à couper ! Mais pour y arriver il faut d'abord terminer de préparer le tout nouveau bloc à l'entrée du champ ET planter près de 15.000 bulbes à fleurs. C'est sans compter les améliorations au niveau du système d'irrigation qu'il reste à faire avant que le gel ne s'installe ainsi qu'une longue liste d'autres améliorations que nous voudrions effectuer pour nous faciliter le travail la saison prochaine. Il faut croire que nous aimons nous mettre une certaine pression...

Côté récoltes : l'abondance continue  

A votre disposition dans l'abri : 
tomates quasi mûres et tomates vertes : il en reste vraiment beaucoup, tous à vos conserves car c'est dommage de gaspiller ! Par ICI. pour les recettes.

Drapeaux rouges :
pak choi
scarole frisée 
haricots nains : "princesse" 
haricots borlotti : à cuisiner comme les haricots beurre, coupés en gros tronçons.

Drapeaux verts :
Dans la première partie du champ :
épinards 
tetragone : récoltez les tiges. C'est le moment car contrairement aux épinards la tetragone n'aime pas l'hiver, n'hésitez pas à en surgeler un peu.
céleri branche : récoltez une à deux branches par plant. nouveau
bettes
mâche (salade de blé) : coupez les petites rosaces juste au dessus des racines.
mizuna
chou chinois : cherchez les grands. Laissez les autres grandir encore un peu. 
- chou vert et chou rouge :  il en reste, servez-vous même si vous en avez déjà eu. 

Dans les serres, nous continuons à évacuer les cultures "chaudes" mais il reste quelques :
piments 
poivrons blancs, verts et rouges 
tomates 

Devant la serre 3 :
ciboulette
persil plat 
roquette et moutarde 
coriandre : c'est le moment d'en profiter car elle non plus n'aime pas le froid
cerfeuil : nouvelle planche

Plus bas dans le champ :
laitues : des feuilles de chêne rouges et vertes. Commencez par les plus grandes. nouveau
navets "boules d'or" 
betteraves 
carottes : c'est un joyeux fouillis dans la planche de carottes ! Essayez tant que possible d'être plus systématique lors de la récolte de carottes et de récolter sur toute la largeur de la planche avant d'aller plus loin. Il en reste beaucoup sur les bords.
fenouil : n'oubliez pas qu'ils craignent le gel et dans une semaine nous sommes déjà début novembre ; ) 
radis 
courges : nous avons rentré tous les potimarrons Red Kuri. Ceux qui n'ont pas encore pris leur part peuvent se servir dans la 1e serre. 3 grandes par adulte, 3 petites par enfant.
A partir de lundi vous pourrez venir chercher les courges restantes. 
Date limite pour venir chercher vos courges = 1e novembre. Après, les risques de gel sont trop élevés pour les garder sur le champ, même dans la serre. 

Bonnes récoltes à tous et à très vite sur le champ !

vendredi 16 octobre 2015

25e semaine 17/10/2015 - 23/10/2015

Ambiance hivernale au champ cette semaine. Nous avons ressorti bonnets, gants, collants et semelles en laine pour nous défendre sans pour autant nous décourager. Bien habillé, il suffit de travailler pour se réchauffer, cela fonctionne très bien ! Certains légumes par contre ont moins de ressources que nous et n'arrivent pas du tout à se réchauffer par des températures pareilles. Il va donc falloir être très vigilant si on ne veut pas en perdre certains. Beaucoup de légumes différents sont ouverts à la récolte mais ce sera important de tenter de privilégier ceux d'entre eux qui craignent les températures plus hivernales comme les haricots, le fenouil, les courges. Même si la météo semble se réchauffer un peu les prochains jours il vaut mieux être prévoyant. C'est pourquoi nous avons également éliminé toutes les tomates de la 3e serre afin de pouvoir lancer un peu plus tôt que prévu les semis d'épinards, de mâche (salade de blé), de cerfeuil et de roquette.


Côté récoltes : Pour faciliter le choix dans vos récoltes et privilégier les légumes qui craignent le froid nous fermons momentanément les choux de Bruxelles. C'est par contre le moment de venir chercher vos courges et de faire le plein de haricots. 

A votre disposition dans l'abri : 
pâtissons : 1 par ménage sur toute la récolte. 
tomates quasi mûres et tomates vertes : Servez-vous comme vous voulez, plus vite elles se retrouveront au chaud, mieux elles se porteront. Pour les recettes de confiture et de chutney aux tomates vertes c'est par ICI.

Drapeaux rouges :
pak choi : le feuillage devient moins beau mais les tiges sont encore délicieuses.
scarole frisée : une bonne frisée aux lardons, ça ne vous tente pas ?
Tous les haricots ont déjà souffert un peu du froid et sont donc passez en drapeau rouge :
haricots grimpants : haricots beurre. 
haricots nains : "princesse" 
- haricots borlotti : malheureusement, malgré un semis à une date réglementaire, les borlotti n'ont pas eu le temps de se gonfler de l'intérieur avant le froid. Nous les récolterons donc comme des haricots beurre cette année et non comme des haricots à écosser... et de notre côté nous notons qu'il faudra les semer plus tôt l'année prochaine ! nouveau

Drapeaux verts :

Dans la première partie du champ :
épinards : deux nouvelles planches
tetragone : vous pouvez récolter les tiges. C'est le moment car contrairement aux épinards la tetragone n'aime pas l'hiver.
bettes
- salade : il y en a très peu et certaines sont petites (et refusent de grandir). Il n'y en aura donc pas pour tout le monde, par contre la semaine prochaine ce sera le paradis pour les mangeurs de salade : )
- mâche (salade de blé) : coupez les petites rosaces juste au dessus des racines. nouveau
mizuna : n'hésitez pas à faire le plein de pesto que vous mettrez au surgélateur. Les jours où vous n'aurez soit pas le temps de cuisiner ni le courage pour venir au champ chercher vos légumes vous aurez toujours de quoi faire de bonnes pâtes !

- chou chinois : peu d'entre eux sont tout à fait prêts mais il y en a quelques-uns en début et en fin de planche qui ont déjà une belle tête comme ci-dessus. Laissez les autres grandir encore un peu. nouveau
- chou vert et chou rouge :  il en reste, servez-vous même si vous en avez déjà eu. 

Dans les serres, les dernières cultures d'été survivent comme elles peuvent par ce froid de canard
piments : n'hésitez pas à en faire sécher un peu chez vous pour l'hiver.
poivrons blancs, verts et rouges : ils ne grandiront plus beaucoup.
tomates : il en reste un tout tout petit peu dans la 2e serre.
concombres : c'est la fin : serre 1 et 2 (au fond à droite, derrière la demi rangée de tomates) 
basilic : c'est la fin, profitez-en : serre 1 et 2 (à droite au pied des concombres et le long des poivrons) 

Devant la serre 3 :
ciboulette
persil plat 
roquette et moutarde 
coriandre : c'est le moment d'en profiter car elle non plus n'aime pas le froid
cerfeuil 

Plus bas dans le champ :
navets "boules d'or" : Commencez par récolter les navets à droite et en milieu de planche, les navets de la ligne de gauche sont plus petits. 
betteraves : petites mais très bonnes
carottes 
- fenouil : les plus beau depuis le début de la saison. Ne les faites pas trop attendre puisqu'ils n'aiment pas le froid. nouveau
- radis : nouveau
maïs et haricots dans le milpa : vite, vite avant que les oiseaux ne partent avec les derniers épis de maïs !
- courges : nouveau Comme expliqué dans le prochain poste les courges sont prévues pour le mois de novembre et de décembre mais devront être stockées chez vous car elles craignent le gel. Nous commençons par ouvrir les récoltes des Red Kuri du bloc A, celui qui est à droite du chemin, du côté de l'école. Nous vous demandons de ne pas encore toucher aux courges des autres blocs car nous voulons d'abord en faire l'inventaire. Pour les instructions de stockage lire plus loin. 3 grandes par adulte, 3 petites par enfant.

Bonnes récoltes à tous et à très vite sur le champ !

Les courges et leur conservation

Toute une histoire que nos courges cette année. En effet, au printemps nos semis de courges en pleine terre ont subi 80% de pertes ! Limaces, pigeons, corneilles ou sécheresse ? Un peu des quatre probablement. Nous avions donc du ressemer près de 700 plants de courges mais en pépinière cette fois-ci pour les surveiller de près. Rien de bien compliqué mais cela a retardé d'un mois le développement des courges. Cela explique pourquoi elles sont plus petites et que l'on aura moins de choix que l'an dernier.


La vague de froid qui nous a surprise cette semaine à sonné le glas pour les courges. Il est donc grand temps de venir les récolter et de les mettre bien au chaud afin de les conserver pour les mois de novembre et de décembre.

Idéalement, pour que vos courges se conservent bien il faudra choisir une journée ensoleillée pour les récolter (et oui c'est une grosse exigence par les temps qui courent), à défaut il vous faudra les sécher soigneusement chez vous.
Il faut les récolter avec leur pédoncule complet à l'aide d'un couteau. Le pédoncule est cette grosse tige qui fait le lien entre la courge et la tige plus fine de la plante. Les courges dont le pédoncule est déjà bien craquelé et sec se conserverons mieux que les autres. Pensez-y quand vous choisissez les courges que vous mangerez en premier. Les courges dont le pédoncule se défait devront également être consommés en priorité.

Les 10 premiers jours l'idéal est de garder les courges dans une pièce plus chaude et bien humide, pourquoi pas votre salle de bain. Ensuite vous les entreposerez dans une pièce plus fraîche (10 à 15°) et aéré où il fait bien sec. Si toutes ces conditions sont réunies vous pouvez même conserver certaines variétés de courges jusqu'au mois de mars. Si la température de la pièce est trop élevée vos courges vont avoir tendance à transpirer et elles vont perdre du poids et se ratatiner.

vendredi 9 octobre 2015

24e semaine 10/10/2015 - 16/10/2015

Grâce à vos nombreux coups de mains lors du chantier collectif, le défi lancé par Martin a porté ses fruits. Le relief du bas du champ est clairement dessiné et il ne reste plus que 3 chemins à faire sur les 24. C'est dire l'énergie qui circulait sur le champ samedi passé ! Entre coups de pelles et motoculteur, pousse-pousse, écossage et désherbage nous ne savions plus où donner de la tête. Heureusement que Manu était là pour remettre les pendules à l'heure et rééquilibrer toutes nos énergies et nos tensions lors d'un cours de Qi-gong sous le soleil couchant face à l'étendue des légumes. Merci Manu de nous avoir fait vivre un nouveau moment magique au Chant des Cailles !


Remplis de nouvelle énergie, et assistés par nos nouvelles stagiaires Sylvia et Justine, nous avons commencé cette semaine à démonter les planches de tomates dans la 2e serre afin de faire de la place pour les cultures d'hiver. Mizuna, laitues et scaroles ont pris la place des tomates vertes qui vous attendent dans l'abri. Vous pouvez soit les faire mûrir chez vous mais la patience est de mise et le résultat pas toujours optimal, soit vous mettre au fourneau et faire de la confiture ou du chutney de tomates vertes dont vous trouverez la recette plus loin.


Côté récoltes : puisque certains d'entre vous semblent avoir été plus qu'impatients nous réouvrons les carottes pour le bonheur de tous : ) Les céleris ferment leurs portes quelques semaines histoire de se refaire quelques branches et du côté des courgettes et des aubergines c'est bel et bien la fin !

A votre disposition dans l'abri : 
pâtissons : 1 par ménage sur toute la récolte. 
- tomates quasi mûres et tomates vertes : Les tomates mures sont soumises au même quota que celles qui restent dans les serres. Pour ce qui est des tomates vertes, servez-vous comme vous voulez tout en restant raisonnables ; )  

Drapeaux verts :

Dans la première partie du champ :
épinards : Récoltez les en les coupant à la base et laissez les plus petites feuilles qui grandiront par la suite. 
tetragone : vous pouvez récolter les tiges.
bettes
pak choi : Il y en a encore beaucoup et ce serait dommage de devoir les jeter ! Laissez vous tenter par la recette de la semaine passée avec les navets.
mizuna
scarole frisée : vous pouvez les couper à la base comme pour les laitues. 1 par ménage
- chou vert et chou rouge : au choix, un par ménage. 
choux de Bruxelles : Ne récoltez que les plus gros choux en bas de la tige à l'aide d'un couteau et récoltez sur plusieurs plants pour éviter d'épuiser les premiers de la planche.

Dans les serres :
piments 
poivrons blancs, verts et rouges : 1 par ménage, un supplémentaire pour les enfants.
tomates : (soit dans les serres soit dans l'abri) 2 grandes tomates OU  6 petites tomates par semaine par adulte, la moitié par enfant.
concombres : serre 1 et 2.  1 par ménage pour 1 à 2 semaine
basilic : il est clairement en fin de parcours : serre 1 et 2 (à droite au pied des concombres et le long des poivrons) 

Devant la serre 3 :
ciboulette
persil plat 
roquette et moutarde 
coriandre
- cerfeuil : ça y est, nous semblons enfin avoir trouvé la technique pour faire du cerfeuil magnifique ! nouveau

Plus bas dans le champ :
haricots grimpants : haricots beurre. 
haricots nains : "princesse" 
navets "boules d'or" : Commencez par récolter les navets à droite et en milieu de planche, les navets de la ligne de gauche sont plus petits. 
betteraves : ceux qui restent sur la planche sont petits. Ne vous laissez pas refroidir, inutile de les peler, brossez-les et cuisez les au four avec d'autres racines comme ICI.
- carottes nouveaumaïs dans le milpa : Nous ne récoltons que le maïs pour l'instant. n'oubliez pas de jeter un coup d'oeil aux consignes de récolte ICI. Si vous hésitez, demandez-nous ! 1 épis par personne sur toute la récolte 

Bonnes récoltes à tous et à très vite sur le champ !

Tomates vertes

Et oui, c'est le gros dilemme de la fin de saison pour les maraîchers et chez nous avec Caro qui est une déffensseuse de tomates, ça se négocie ferme ; ) Même si les supermarchés nous offrent des tomates toute l'année leur saison réelle sans artifices reste bien trop courte à notre goût et un autre problème se pose : il faut faire un choix entre étirer un maximum la saison et laisser les tomates terminer leur vie sur pied ou faire de la place pour les cultures d'hiver qui aspirent aux températures de serre. Alors on pèse et on sous-pèse et on enlève seulement au fur et à mesure. Mais n'ayez crainte, les tomates récoltées ne sont pas à jeter au compost !

Celles qui sont rosées ou vert clair mûriront chez vous, bien au chaud. Mettez les dans un sac en papier ou une caisse en carton et patientez. Pour accélérer les choses vous pourrez profiter de l'éthylène dégagé par une pomme ou une banane que vous ajouterai avec les tomates.

Les tomates plus vertes quant à elles pourront être transformées en confiture ou en chutney. Maria me disait aujourd'hui qu'elle en faisait de la confiture avec de la cannelle et éventuellement des clous de girofle.

Procéder comme pour vos confitures habituelles : 60 % de tomates, 40% de sucre (voir moins). Ajoutez de la cannelle, des clous de girofle ou du 4 épices et portez à ébullition. Continuez la cuisson, écumez si nécessaire pendant une 30aine de minutes. Vérifiez la cuisson en mettant une goutte sur une assiette très froide. Si elle ride quand vous la poussez du doigt c'est que vous pouvez la mettre en bocal.

Pour une version plus relevée j'ai trouvé cette recette sur le net, à vous de tester :

Chutney de tomates vertes
- 500gr de tomates vertes
- 1 pomme
- 50gr de gingembre frais
- 3 petits piments (ou 2 pour une version moins relevée)
- 50 ml de vinaigre balsamique
- 5gr de sel fin
- 50gr de raisins secs

1) Coupez les tomates et la pomme en petits dés et hachez finement le gingembre et les piments dépourvus de leurs pépins.
2) Faites fondre le sucre dans le vinaigre balsamique sur le feu.
3) Ajoutez les tomates, la pomme et le sel et faites cuire 15 minutes.
4) Ajoutez ensuite le gingembre et le piment et poursuivez la cuisson 10 minutes
5) Ajoutez les raisins secs et faites cuire encore 15 à 20 minutes tout en vérifiant la consistance comme dans la recette de confiture.
6) Transvasez dans des bocaux. A consommer comme sauce.

Bon travail !

vendredi 2 octobre 2015

23e semaine 03/10/2015 - 09/10/2015


Et oui, vous voyez bien, nous agrandissons. Notre liste d'attente pour l'année prochaine s'allonge et même si nous ne pourrons sans doute pas encore accueillir tout le monde en 2016, il nous faut bel et bien faire de la place ! Les moutons ayant fini de brouter le bas du champ, nous avons profité des beaux jours pour faire travailler "Berta", notre fidèle motoculteur. Fraîchement retournée, la terre est prête pour une bonne dose de coups de pelles afin de préparer les planches pour les courges de l'année prochaine.

Nous profiterons donc du chantier collectif de ce samedi 3 octobre entre 10 et 17h pour faire ensemble les premiers chemins de ce nouveau bloc.

Secrètement Martin espère finir les 24 chemins en une journée alors si vous aimez les défis comme lui, Caroline et moi vous attendons de pied ferme car on aimerait pouvoir tenir encore debout en fin de journée ! Et pour ceux qui craignent la pelle, il y a toujours du désherbage et de l'écossage à faire. Le soleil sera au rendez-vous demain et pour clôturer la journée en douceur nous terminerons vers 17h par un atelier de Qi-gong donné par Manu Antoine.

Côté récoltes : les risques de propagation des champignons entre les tomates et autres légumes de serres diminuent. Nous réouvrons donc les 3 serres. Nous vous demandons néanmoins de commencer par la première serre pour y récolter concombres, poivrons et piments et de choisir ensuite une des deux serres à tomates.

A votre disposition dans l'abri : 
pâtissons : 1 par ménage sur toute la récolte. 
aubergines : toujours au compte goutte malheureusement, si vous en avez déjà eu une veuillez les laisser pour ceux qui n'en ont pas encore eue !
courgettes : c'est presque la fin, comme pour les aubergines il n'y en aura pas pour tout le monde.

Drapeaux rouges :
pousses de pois 
fenouils 
chou rave : à côté des fenouils et en bas du champs

Drapeaux verts :

Dans la première partie du champ :
épinards : ah vous les avez bien aimé les Géants d'hiver. Heureusement il y en a encore ! Récoltez les en les coupant à la base et laissez les plus petites feuilles qui grandiront par la suite. 
tetragone : vous pouvez commencer récolter les tiges, histoire de réduire votre temps de récolte. Évitez toutefois de les prendre toutes au même endroit. 
bettes
pak choi : Il y en a encore beaucoup ! Vous pouvez en reprendre même si vous en avez déjà eu les semaines précédentes.
mizuna : essayer le pesto, mélangé avec un peu de basilique c'est mortel !
céleri branche : récolter une branche par plant, ainsi on pourra en profiter plus longtemps.
scarole frisée : vous pouvez les couper à la base comme pour les laitues. 1 par ménage
- chou vert et chou rouge : au choix, un par ménage. Si vous avez eu du rouge la semaine passée, vous pouvez prendre un vert cette semaine et vice-versa. N'hésitez pas à vous les partager si c'est trop d'un coup.
- choux de Bruxelles : qu'ils sont beaux et ont l'air délicieux. C'est le moment de montrer aux enfants comment poussent ces petits choux. Si vous voulez pouvoir leur raconter pourquoi on les prénomme les choux de Bruxelles je vous dis tout ICI. Commencez par récolter les plus gros choux en bas de la tige à l'aide d'un couteau et récoltez sur plusieurs plants pour éviter d'épuiser les premiers de la planche. nouveau

Dans les serres :
piments 
concombres : 1 par ménage 
- poivrons blancs, verts et rouges : 1 par ménage, un supplémentaire pour les enfants.
tomates : 2 grandes tomates OU  6 petites tomates par semaine par adulte, la moitié par enfant.
concombres : serre 1 et 2.  1 par ménage pour 1 à 2 semaine
basilic : serre 1 et 2 (à droite au pied des concombres et le long des poivrons) 

Devant la serre 3 :
ciboulette
persil plat 
roquette et moutarde 
coriandre

Plus bas dans le champ :
haricots grimpants : haricots beurre. 
haricots nains : "princesse" 
- navets "boules d'or" : Commencez par récolter les navets à droite et en milieu de planche, les navets de la ligne de gauche sont plus petits. nouveau
betteraves 

maïs dans le milpa : Nous ne récoltons que le maïs pour l'instant. n'oubliez pas de jeter un coup d'oeil aux consignes de récolte ICI. Si vous hésitez, demandez-nous ! 1 épis par personne sur toute la récolte 

Bonnes récoltes à tous et à très vite sur le champ !

Navets boule d'or

Bien plus rare à trouver en épicerie que le navet rose et blanc, le navet boule d'or est un légume ancien. De couleur jaune, sa chaire est plus tendre que les autres navets. Vous pouvez le manger cuit ou cru.
Pour une version crue, n'hésitez pas à vous inspirez des recettes publiées ICI.
Cuits, j'aime beaucoup les faire au four avec d'autre racines comme ICI ou glacés à la poêle avec du vinaigre et un tout petit peu de miel.
Pour un repas plus complet et comme l'automne se prête bien aux woks je vous propose une recette de nouilles sautées, au poulet et aux légumes d'automne : (4 personnes)

400gr de poulet (de préférence des filets de cuisses)
1 oignon
6 baux navets boule d'or
1 Pak choi
15gr de gingembre
2 gousses d'ail
75ml d'huile de sésame
75ml de sauce soja
1 poignée de graines de sésame noir (ou blanc si vous n'en avez pas)
250gr de nouilles udon (nouilles plates japonaises)
poivre

1) Découper le poulet en fines lanières, faites le mariner dans l'huile, la sauce soja et le gingembre râpé.
2) Cuire les nouilles et les réserver.
3) Émincer les navets et les tiges de pak choi en fines rondelles. Chauffer le wok, verser y le jus de la marinade et les légumes et faites revenir à feu moyen pendant 5 minutes tout en mélangeant bien.
4) Ajouter le poulet et poursuivre la cuisson 5 à 7 minutes. Ajouter sur la fin de la cuisson du poulet les feuilles de pak choi coupés en fines lanières.
5) Couper l'ail finement. Ajouter les nouilles et l'ail aux légumes. Faites sauter le tout 1 minute.
6) Rectifier l'assaisonnement avec la sauce soja et l'huile de sésame si nécessaire. Servez parsemé de graines de sésame et d'un ou deux tour de moulin de poivre.

Bon appétit !