Les Maraîchers du Chant des Cailles

Les Maraîchers du Chant des Cailles

samedi 26 décembre 2015

35e semaine 26/12/2015 - 01/01/2016

Alors que les enfants attendaient un Noël blanc qui se fait de plus en plus rare, les températures continuent leurs airs de printemps. Peu de changement du coup dans les légumes disponibles mais quelques très belles journées en perspectives pour venir chercher vos derniers légumes de 2015.
Bien que nous affichons la 35e semaine et donc théoriquement la dernière semaine de récolte, la fête continuera en 2016 jusqu'à la mi-janvier. Les deux premières semaines de mai ayant été bigrement difficiles nous nous rattrapons un peu. A la mi-janvier nous évaluerons la quantité de légumes qui reste et nous vous feront une proposition pour les semaines qui nous séparent du début de la prochaine saison (mai).

Revoici donc la liste des nombreux légumes encore disponibles:

Drapeaux rouges : 
épinards et pak soi
scarole et frisée
céleri rave : ils se conserveront plus longtemps dans votre frigo qu'au champ s'il gel encore.

Drapeaux verts :
Dans la première partie du champ :
épinards : nouvelle planche
bettes
mâche (salade de blé) : nouvelle planche
roquette et moutarde 
chou de Bruxelles, chou rouge, chou de milan et chou frisé : les températures douces profitent aux aleurodes et autres petits insectes qui ne sont pas prêts de disparaître. N'oubliez pas de bien rincer vos feuilles de choux, si pas vous aurez un peu plus de protéines dans vos plats !

Dans la serre 2 :
mizuna
- scaroles : nouveau

Dans la serre 3 :
claytone de cuba : attaquée par des pucerons nous l'avons pulvérisé de savon noir, rincez donc bien les feuilles !
cresson d'hiver : A récolter au couteau en laissant 2 cm à la base.

Devant la serre 3 : radis

Plus bas dans le champ :
chou rave 
carottes 
poireaux 
rutabaga, panais et scorsonères 
topinambours : d'abord récolter la ligne de gauche, côté rue et fleurs à couper.

Bonnes récoltes à tous et à très bientôt !

samedi 19 décembre 2015

34e semaine 19/12/2015 - 25/12/2015

A l'heure où pas mal d'entre vous courent après le temps pour arriver à boucler cette fin d'année, nous savourons encore le goût de la solidarité, du soutien et du partage que vous nous avez témoigné lors de note réunion bilan dimanche dernier. Nous avions fait le pari de construire ce projet d'agriculture tous ensemble et la semaine passée nous avons eu la preuve que notre objectif participatif est atteint. Merci à tous pour cette magnifique co-construction ! Je ne rentre pas dans les détails de la réunion ici puisqu'un résumé suivra par mail. 

Je préfère pour une fois vous laisser la parole car vous témoignez bien mieux que moi de ce qui nous lie tous les jours ! Voici donc quelques extraits de mails que nous avons reçus cette semaine :

"Je ne me suis pas exprimée hier, il y avait toujours quelqu'un qui disait ce que je voulais dire... Mais j'ai quand même envie d'ajouter ceci:

Un immense merci pour ce projet qui nous permet - sans toujours en être conscient - de participer au mouvement positif actuel pour un autre type de société, et notamment à la lutte contre le réchauffement climatique si essentielle !
C'est un merveilleux projet citoyen auquel les récolteurs, nous avons la chance de participer grâce à la force de votre motivation (je n'oublierai pas vos dos courbés et votre sueur sous la chaleur parfois caniculaire du printemps, et votre crainte de ne pas pouvoir assez nous nourrir malgré vos efforts...).
Alors je crois très fort qu'il faut régulièrement rappeler, et expliquer aux nouveaux, que nous sommes  avec vous dans le projet, à 100%,depuis le départ, que nous partageons les risques liés à la météo et aux petites bêtes... et que nous sommes des privilégiés !
En plus de soigner notre petite santé grâce au bio, en plus du bonheur que nous apportent ces légumes goûteux, si diversifiés et du plaisir de profiter de ce coin de nature et de choisir et cueillir nous-mêmes nos légumes,  nous avons la chance de faire partie d'un projet avant-gardiste de ville en transition... (Voir ou revoir l'émission de la Rtbf avec Ricardo Petrella, "Libre échange ").
Donc, pour moi, on doit payer un peu plus nos légumes, peut-être en 2 fois, ça passe mieux et on se rend mieux compte que ce n'est pas cher.. Il ne faut pas oublier qu'on en mange sans doute plus..."


"Oui, moi aussi, votre initiative a changé ma vie en rendant réel, jeune et vaillant un vieil espoir, un vieux rêve.
On ne le dira jamais assez, avec vous nous faisons un pas dans un monde différent que celui que nous connaissions. Nous entrons dans un monde qui nous réjouit au lieu de nous faire peur et d'être angoissant.
Un monde où il est possible d'agir au lieu de croupir en voyant arriver les menaces de toutes parts.
C'est tout le côté positif d'être à un moment de l'histoire où nous ne pouvons plus nous voiler la face mais devons impérativement nous réveiller et quitter nos vieilles habitudes.
Je suis d'accord : les problèmes de sécheresse et d'attaques de bêtes en tous genres, avec toutes les conséquences que cela provoque, sont négligeables par rapport au "bigger picture" que votre travail représente
pour nous tous et aux réalités tangibles qui sont dès à présent à notre portée. Chaque légume nourrit nos estomacs, nos espoirs pour l'avenir, notre besoin de nous regrouper et d'être solidaires, notre imagination et notre besoin d'élargir nos connaissances.
On vous embêtera encore souvent avec nos "mercis" à la pelle !"

Merci encore à tous ceux qui nous ont rejoint dimanche passé et qui nous ont permis de penser des solutions pour rendre ce projet plus viable.

Côté récolte rien n'a changé par rapport à la semaine passée : les températures plus que douces de ce mois de décembre gardent nos légumes bien vaillants et les récoltes plus qu'abondantes !

Belles fêtes à tous !

Soupe miso aux légumes de fin d'année

Les fêtes de fin d'années arrivent et c'est le moment de reprendre ses bonnes habitudes d'hibernation. Chez nous cela passe aussi par des recettes "confort", réchauffantes mais aussi légères qui alternent avec les menus de Noël souvent bien trop copieux.

Chaque année nous ressortons bols et baguettes et préparons de la soupe miso pour toute la famille. Le miso est une pâte de soja fermentée utilisée comme base de bouillon dans la cuisine japonaise. Très riche en protéines, le bouillon au miso se transforme en repas complet si vous y ajoutez des légumes et des nouilles à base de blé ou de riz. Tout est cuit dans une même casserole et est prêt en un tour de main, ce qui est quand même bien pratique en fin d'année quand on fonctionne sur ces réserves d'énergie et qu'on a un tas d'autres choses à penser ; ) Ce qui est bien avec ce type de recette c'est que vous pouvez y incorporer les légumes que vous voulez (carottes, choux, pak choï, radis, navets, chou rave, oignons nouveaux, et pourquoi pas des poireaux...)

Si vous n'êtes pas habitués aux ingrédients tel miso ou nouilles udon, il vous faudra faire un petit tour dans un magasin bio ou un magasin asiatique. Le miso est souvent vendu en grande quantité mais pas de panique : il se conserve longtemps au frigo et de toute façon, vous risquez fort de devenir adepte de la soupe miso, donc cela ne posera aucun problème.  

Voici la recette pour 4 à 5 personnes :

2 litres d'eau
2 gousses d'ail pressées
1 càs de gingembre finement haché
2 càs de pâte de miso blanc (brun clair)
250 gr de nouilles udon 
1 à 2 feuilles de Wakamé (algue séchée) trempée dans un fond d'eau froide pendant 5 min.
4 grandes carottes coupées en lamelles
1 à 2 Pak Choï (feuilles en lamelles et tiges en petits tronçons)
2 à 3 feuilles de chou de milan coupée en lamelles, voir du chou frisé.
éventuellement quelques jets de brocoli et des champignons.

Amenez à ébullition dans une grande casserole 2 litres d'eau avec l'ail et le gingembre.
Nettoyez et préparez les légumes. Ajoutez les nouilles à l'eau bouillante. Après 2 minutes, ajoutez les légumes et l'algue Wakamé coupé en gros morceaux.
En général le temps de cuisson des nouilles udon est de 12 minutes. Retirez la casserole du feu après 10 minutes et incorporez rapidement la pâte miso à la soupe en tournant jusqu'à ce qu'elle soit entièrement dissoute. Attention le miso ne peut pas cuire donc il faut impérativement couper le feu !
Goûtez et rajoutez éventuellement un peu de miso ou de la suce soja si la soupe n'est pas assez forte.

 Bon appétit !

vendredi 11 décembre 2015

33e semaine 12/12/2015 - 18/12/20

Ceux d'entre vous qui ont l'habitude de nous croiser en journée sur le champ risquent de se retrouver parfois bien seuls lors de leurs récoltes. En effet, nous avons été moins là cette semaine et le seront de moins en moins. Les derniers bulbes d'ail et d'oignon sont plantés et notre travail de semis et de plantation est tout a fait terminé et ne recommencera que début février. Les légumes en place sont entrés dans leur vitesse de croisière qui est plutôt lente et tranquille et ils ne nécessitent donc plus beaucoup de soin à part un peu d'arrosage dans les serres. Le jour le plus court de l'année approche à grands pas et le champ est donc bel et bien entré en hibernation. On voudrait bien en dire autant des maraîchers mais notre travail continue en coulisses. Entre travail administratif, plan de culture, commande de graines et de petit matériel, préparation du bilan, visites d'autres maraîchers et recherches de nouvelles techniques agricoles, on ne s'ennuie pas et l'heure n'est pas encore aux vacances ! Ce qui est certain, c'est que vous nous manquez déjà et que nous seront vraiment ravis de vous retrouver nombreux ce dimanche autour d'un goûter pour notre réunion bilan.

Quant à vous, le travail de récolte ne se relâche pas puisque c'est toujours l'abondance de légumes en ce moment et que la fête continue !

Voici donc la liste des nombreux légumes encore ouverts à la récolte :

Drapeaux rouges : il y a urgence à récolter les légumes ci-dessous qui ont ou vont souffrir du froid
épinards
pak soi
scarole et frisée
céleri rave : ils se conserveront plus longtemps dans votre frigo qu'au champ s'il gel encore.
radis 

Drapeaux verts :
Dans la première partie du champ :
épinards
bettes
mâche (salade de blé)
roquette et moutarde 
chou de Bruxelles, chou rouge et chou de milan
chou frisé

Dans la serre 2 :
mizuna et salades

Dans la serre 3 :
claytone de cuba : Récoltez au couteau en laissant 2 cm à la base de la plante afin de favoriser une belle repousse.
cresson d'hiver : A récolter au couteau en laissant 2 cm à la base.


Devant la serre 3 : cerfeuilpersil platradis

Plus bas dans le champ :
chou rave : pour les récolter soulevez la bâche du tunnel sur le côté et veillez à refermer soigneusement pour ne pas qu'ils prennent froid
carottes 
poireaux 
rutabaga 
panais : une vraie chasse au trésor puisqu'il n'est pas toujours facile de les repérer sans leurs feuilles.
scorsonères 
topinambours : d'abord récolter la ligne de gauche, côté rue et fleurs à couper.

Bonnes récoltes à tous et à très bientôt !

vendredi 4 décembre 2015

32e semaine 05/12/2015 - 11/12/2015

OhOhOh Espérons que St Nicolas vous apporte de bonnes bottes cette année car elles deviennent indispensables pour fouler les chemins entre les légumes ! Les pluies des dernières semaines s'accumulent dans notre sol qui n'est pas des plus drainant et vos nombreux passages transforment certains chemins en joyeux marécages.
Hormis ce désagrément le champ est toujours en pleine forme. Difficile d'imaginer qu'il ne reste officiellement plus que 4 semaines de récoltes. En tous cas, officieusement nous pouvons déjà vous dire que vous pourrez continuer à sortir vos bottes en janvier pour continuer les récoltes de légumes d'hiver.
J'en profite aussi pour rappeller aux plus acidus d'entre vous qu'il n'y a pas de chantier collectif ce samedi ! Il faudra attendre le premier samedi de février 2016 pour le prochain chantier.
D'autre part, si vous ne l'avez pas encore fait, n'oubliez pas de répondre au petit sondage que vous avez reçu par mail.

Côté récoltes : peu de changements si ce n'est que les salades composées seront en fête : cresson, claytone, mâche, roquette, moutarde, mizuna et laitues... il y en a pour tous les goûts !

Drapeaux rouges : il y a urgence à récolter les légumes ci-dessous qui ont ou vont souffrir du froid
épinards
pak soi
chou romanesco : il en reste en bout de planches
scarole et frisée
céleri rave : ils se conserveront plus longtemps dans votre frigo qu'au champ s'il gel encore.
radis 

Drapeaux verts :
Dans la première partie du champ :
épinards
bettes
mâche (salade de blé)
- roquette et moutarde : une toute nouvelle planche
chou de Bruxelles, chou rouge et chou de milan
chou frisé
brocoli : il reste encore pas mal de jets de brocoli mais il ne faut pas avoir peur de se mouiller le pantalon en passant entre les plantes...

Dans la serre 2 :
mizuna et salades : quand vous récoltez la mizuna, coupez de préférence l'entièreté des pousses d'une même plante, les deux prochaines repousses seront plus nettes.

Dans la serre 3 :
claytone de cuba : aussi appelé pourpier d'hiver, cette verdure toute fraîche et d'une texture moelleuse se mange crue, en salade. Récoltez au couteau en laissant 2 cm à la base de la plante afin de favoriser une belle repousse. Vous pourrez ainsi en récolter trois fois de suite. nouveau




cresson d'hiver : plus grand, mais aussi plus "puissant que sa petite soeur, la cressonnette. A récolter au couteau en laissant 2 cm à la base. nouveau

Devant la serre 3 : cerfeuilpersil plat, radis

Plus bas dans le champ :
navets "boules d'or" : il reste quelques uns.
chou rave : pour les récolter soulevez la bâche du tunnel sur le côté et veillez à refermer soigneusement pour ne pas qu'ils prennent froid
carottes 
poireaux 
rutabaga 
panais : comme le feuillage est fané il est bien difficile de repérer les racine de panais sous terre, il faut rester systématique et mieux vaut repérer un panais en dégageant la terre que de risquer piquer n'importe où avec la fourche...
scorsonères 
topinambours : d'abord récolter la ligne de gauche, côté rue et fleurs à couper.

Bonnes récoltes à tous et à très bientôt sur le champ ou lors de notre réunion bilan du 13 décembre !