Les Maraîchers du Chant des Cailles

Les Maraîchers du Chant des Cailles

vendredi 18 novembre 2016

30e semaine 19/11/2016 - 25/11/2016

Les pluies de cette semaine ne nous laissent pas trop le choix et nous obligent à un peu à lever le pied. Les dernières semaines et le WE dernier ont été effectivement plus que chargés mais nous savourons encore l'accueil qu'à été fait à notre future coopérative lors de la journée de fête et de présentation.
Nous avons profité de cette semaine de pluie pour avancer sur les dernières finitions des statuts et du plan financier et nous pouvons vous dire que la constitution est pour très bientôt ! Si vous n'avez pas pu être des nôtres dimanche vous trouverez toutes les information sur la future coopérative ICI et ICI.

Merci encore à tout ceux d'entre vous qui ont aidé de près ou de loin à ce que cette journée se déroule presque comme sur des roulettes. Vos tartes, soupes, matériels et nombreux coups de main nous ont permis de nous centrer sur la création de la coopérative depuis quelques semaines et ont allégé un peu notre sensation grandissante d'être souvent au four, au moulin ET au champ à la fois.
Nous tenons à remercier tout particulièrement Marie-Madly qui a été un peu notre "coordinatrice opérationnelle" et sans qui nous ne serions pas arrivés à bout de l'organisation de la journée.

Côté récoltes, même s'il fait un temps de chien dehors, le champ vaut le détour puisque c'est l'abondance ! 

Drapeau rouge :
céleri rave
céleri branche
chou paksoi
courges : soit nous avons mal fait notre compte, soit certains ne sont pas venus chercher leur quota de courges. Peu importe, vous pouvez tous vous servir dans la serre pépinière. Les courges y sont bien au chaud sous une petite couverture.

Drapeaux verts :
betteraves
choux raves : une variété pourpre.
navets : boules d'or
- scorsonères : si c'est votre première saison d'auto-récolte, c'est probablement la première fois que vous entendez parlez de scorsonères. Ce légumes racines, parent proche du salsifis se mérite. Il faudra y lettre du sien tant au moment de la récolte qu'au moment de la préparation mais vous ne serez pas déçu ! Voyez ICI pour plus d'information. N'oubliez pas, sans la fourche c'est peine perdue, les racines sont trèèès longues. nouveau
mesclun
- cresson : pour une expérience gustative pleine de piquant laissez vous tenter par cette variété de gros cresson de jardin. A récolter rosette par rosette en coupant juste au dessus de la base. nouveau
- claytone : aussi appelé pourpier d'hiver, il n'est pourtant pas cousin du pourpier d'été. Il fera cependant merveille dans vos salades. A récolter en coupant plant par plant juste au dessus de la base. nouveau
mâche : la première de cette saison. Récolter les rosettes en coupant à ras du sol.
roquette et moutarde
bettes
chou palmier
- chou frisé : nous attendions avec impatience un bon coup de gel car le chou frisé se porte toujours mieux après et son goût devient un peu plus doux grâce au froid. Les choux frisés et palmiers sont notre "garde manger" pour l'hiver. Il est donc important de le récolter correctement pour que les plants puissent se développer encore longtemps. Commencer par récolter les tiges du bas de toutes les plantes avant de remonter plus haut. Déplumer tout un plant revient à signer son arrêt de mort donc mieux vaut éviter. nouveau
chou chinois
choux de Bruxelles : Récoltez en coupant les petits choux à hauteur de la tige à l'aide d'un couteau ou en les tournants jusqu'à ce qu'ils se cassent. Commencer de préférence en bas pour remonter le long de la tige au fur et à mesure.

Devant la serre 3:
persil plat : c'est la fin
coriandre

Plus bas dans le champ :
carottes
bettes à tondre
frisées
scaroles
navets : blancs au collet rose
radis noirs
mizuna
- pain de sucre : rien à voir avec le craquelin qu'on vous sert à la boulangerie. C'est sa morphologie qui lui a donné son nom. Il fait penser au cônes en sucre, forme sous laquelle le sucre était vendu jusqu'à la fin du 19e siècle avant d'être vendu sous forme de poudre. Son goût n'a par contre rien de sucré puisqu'il fait partie des chicorées sauvages comme les scaroles.
Tout comme les choux chinois ils ont souffert et leurs feuilles extérieures sont parfois brunies. Il suffit de les enlever. Se mange cuit, en risotto ou en gratin par exemple. A récolter en coupant à la base. nouveau
cerfeuil : récolter en coupant à 1-2 cm au-dessus du sol et ce en avançant de façon systématique sur la planche.
chou rouge : c'est vrai qu'ils ne paient pas de mine, petits comme il sont et qu'un peu plus haut dans le champ de bien plus beaux spécimens vous font de l'oeil. Vous vous dites sans doute qu'il faut attendre qu'ils grandissent et qu'on ferait bien mieux de récolter les autres. Et pourtant... ils ont été semé et planté bien avant les autres mais ont eu les pieds dans l'eau puis dans le béton fin du printemps. Ils n'ont donc jamais bien démarré et ils sont à maturité. Si on attend, ils vont se mettre à éclater. Les autres par contre ont encore quelques beaux jours devant eux et attendront.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire