Les Maraîchers du Chant des Cailles

Les Maraîchers du Chant des Cailles

vendredi 2 décembre 2016

32e semaine 03/12/2016 - 09/12/2016

Vous le savez, via notre future coopérative, notre souhait est de développer beaucoup plus de synergies avec nos collègues bergers et herboristes de la Ferme. Outre un besoin concret de synergies humaines et économiques dans le développement de nos projets, cette volonté est également liée à une envie de plus de circularité et d'interactions bénéfiques sur le terrain.
L'idée est de créer un écosystème où chaque élément puisse être bénéfique à plusieurs autres. De la sorte rien ne se perd et chaque élément trouve sa place dans le système, qu'il soit réutilisé tel quel ou recyclé. Un exemple parmis d'autres déjà réalisé : utilisation du petit lait issu du Bercail, habituellement jeté, pour traiter l'oïdium sur nos plants de concombres.

Nous avons voulu aller plus loin et étendre ce fonctionnement à d'autres éléments ainsi qu'à d'autres acteurs du quartier.
Quels déchets, plus qu'encombrants, produits d'une part par les moutons du Bercail et d'autre part par les jardins du Logis peuvent bien être utiles au maraîchers ?


Le Fumier et les feuilles mortes ! Chaque année ce sont des tonnes de fumier qui encombrent les bergers et des centaines de mètres cubes de feuilles mortes que les jardiniers du Logis doivent évacuer à la décheterie payante de Bruxelles. Nous avons donc décidé cette année de rendre un petit service à nos collègues bergers et amis jardiniers en les débarrassant de ces déchets tout en transformant ces derniers en or noir pour vos beaux légumes de l'année prochaine. Comment ? En créant un andain composés de couches de feuilles, d'ancien compost et de fumier.

Mais tout cela nécessite évidemment une bonne dose d'huile de bras ! La partie fumier avait été faite lors du chantier collectif de novembre, le reste s'est fait la semaine passée dans la bonne humeur avec l'aide des jardiniers du Logis. Un service donné pour un rendu et le tout en circuit court, comme dans la nature !

Le reste des feuilles a été étalé cette semaine sur une partie du champ.

Nous avons également profité du beau temps la semaine passée pour récolter des betteraves, les sécher et les mettre au chaud dans le silo, histoire de pouvoir vous offrir quelques gâteries quand plus grand chose ne survivra sur le champ en fin d'hiver.

A présent, nous avons décidé de lever sérieusement le pied sur le terrain pour nous pencher sur les plans de culture et la préparation de la saison prochaine. Et oui, dans nos têtes c'est déjà reparti pour une nouvelle saison. Mais ne vous inquiétez pas, on surveillera les légumes de loin et si tout va bien vous en aurez jusqu'à la fin.

La réunion bilan se fera cette fois-ci en février et les réinscriptions se feront comme d'habitude en début d'année.

Pas de chantier collectif du coup pour ce samedi 2 décembre.
Et une petite pause également sur ce blog qui ne sera alimenté pendant l'hiver que si vraiment nécessaire  !

Côté récoltes,  toujours des légumes en profusion contrairement à ce que l'on pourrait croire par ce temps bien froid et humide. N'oubliez pas cependant d'ajuster vos moments de récolte en fonction des températures (impossible de déterrer les légumes racines quand le sol est gelé) et de récolter en premier lieu les légumes qui boudent le gel (drapeaux rouges).

Drapeau rouge :
chou paksoi : sous le tunnel nantais. Il vous suffit de soulever la bâche plastique, de récolter puis de veiller à bien refermer le tunnel pour les garder au chaud.
- laitues : également sous tunnel. Elles sont petites mais il faut absolument les récolter car c'est déjà un miracle qu'elles n'aient pas succombé au gel.

Drapeaux verts :
betteraves
navets : boules d'or
scorsonères : Voyez ICI pour plus d'information. N'oubliez pas, sans la fourche c'est peine perdue, les racines sont trèèès longues. 
- poireaux : vous les attendez depuis un certain temps ! Récoltez à l'aide de la fourche. Si vous ne faites rien avec les fanes vous pouvez les laisser sur place. nouveau
cresson : à récolter rosette par rosette en coupant juste au dessus de la base.
claytone : à récolter en coupant plant par plant juste au dessus de la base.
mâche : Récolter les rosettes en coupant à ras du sol.
roquette et moutarde : protégées par le voile de forçage elles ont plus ou moins survécu au gel de cette semaine.
bettes
chou palmier
chou frisé : Commencez par récolter les tiges du bas de toutes les plantes avant de remonter plus haut. Évitez de déplumer tout un plant.

Plus bas dans le champ :
carottes
bettes à tondre
frisées
navets : blancs au collet rose
- rutabaga : aussi appelé chou-navet, il ressemble à un énorme navet et se cuisine de la même manière mais doit par contre être pelé. Vous trouverez plus d'info et une recette ICI.
radis noir : ne tiendra pas tout l'hiver donc servez-vous si vous aimez.
pain de sucre
cerfeuil : récolter en coupant à 1-2 cm au-dessus du sol et ce en avançant de façon systématique sur la planche.

D'autres légumes s'ouvriront à la récolte les prochaines semaines. Il suffira de jeter un coup d'oeil au tableau ou de vous laisser guider par les drapeaux.
"Pas de drapeau, pas de récolte" reste de mise : certains légumes sont prévus pour dans plusieurs semaines...

Voilà, bonnes récoltes à tous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire