Les Maraîchers du Chant des Cailles

Les Maraîchers du Chant des Cailles

dimanche 30 novembre 2014

26e semaine 29/11/2014 - 05/11/2014

Et oui, 26e et dernière semaine de récolte... en théorie. Votre abonnement vous couvre effectivement jusqu'à la fin de cette semaine-ci. 

Mais que diable va t-on faire avec toute cette abondance de légumes qui reste encore sur le champ ? Les mettre au compost ? Les laisser se décomposer sur place pour avoir de la matière organique pour l'année prochaine ? Donner à manger aux mulots et renards cet hiver ? Toutes ces propositions sont bien absurdes et c'est pourquoi après concertation avec les membres présents à notre réunion bilan d'hier nous avons décidé de laisser la récolte ouverte les prochaines semaines et ce "jusqu'à épuisement du stock". Cette décision implique cependant une augmentation de la charge de travail pour les maraîchers. C'est pourquoi, ensemble, nous avons définit une condition à ce prolongement de récolte : un coup de main, indispensable, de la part de nos membres récolteurs dans les prochaines semaines. Ce coup de main est possible dès cette semaine en vous joignant à l'équipe du vendredi ou en téléphonant à Caro (0485/23.42.51) si vous voulez venir le mercredi matin. 

Sinon ne ratez pas notre tout dernier chantier collectif de la saison ce samedi 6/12 de 10h à 16h. Pour ceux et celles qui ont envie de nous rejoindre mais que le dos empêche de se mettre à la tâche, n'hésitez à venir nous encourager et à ramener un peu de soupe chaude ou du thé pour les courageux ! Si vous rencontrez Saint Nicolas, dites-lui qu'il est le bienvenu aussi...

Côté récolte il nous reste donc :

Drapeaux rouges : 

coriandre : les graines sont dans le bloc feuilles, les feuilles vous attendent devant la serre.
mesclun
- scarole frisée




Drapeaux verts : 

choux de Milan
choux de Bruxelles
chou frisé :  Pour la récolte, coupez les feuilles une par une en commençant à la base du pied et en remontant au fur et à mesure, comme les choux de Bruxelles. 
- mâche : première planche à terminer avant d'attaquer la deuxième

Dans la serre : tomates vertes (dans les caisses) et piments vous attendent bien au chaud à l'intérieur.

Reste du champ :
cerfeuil : à droite devant la serre et au fond à gauche dans le bloc feuilles près de la roquette et de la mizuna. Coupez au pied des petits plants en fonction de vos besoins.
carottes : n'hésitez pas à prendre la fourche dans la serre
betteraves   
céleri rave : il en reste quelques uns 
rutabaga 
poireaux 
céleri branche 
- claytone de cuba : également appelé pourpier d'hiver. On l'a semé un peu trop serré mais vous pouvez récolter ce que vous trouvez en coupant à la base à l'aide d'un couteau. nouveau

bettes 
mizuna 
tétragone : elle a résisté par miracle aux premières gelées au sol mais je ne lui donne pas une semaine...
roquette et moutarde rouge 
mâche : se récolte telle quelle avec la racine, servez-vous d'abord au drapeau rouge, ensuite au drapeau vert.
- scarole : la vraie, celle à cuire, également appelée endive. Elles ne sont pas très grandes mais ça ne sert à rien d'attendre, elles ne grandiront plus.
épinards 
topinambours et pommes de terre pour les chanceux. A l'aide de la fourche déterrer les topinambours là où vous voyez les bouts de tiges sortir du sol

Voilà pour cette dernière semaine officielle. Les récoltes restent ouvertes mais ce blog va prendre un petit peu de vacances. Je reviendrai encore vers vous pour faire un retour sur notre réunion de bilan qui fut très encourageante pour nous maraîchers mais je ne mettrai plus à jour les récoltes semaine après semaine. Le tableau sera votre guide pendant l'hiver.

Merci en tous cas pour tous vos commentaires enthousiastes concernant ce blog, ça nous réconforte dans l'idée de remettre ça la saison prochaine !

vendredi 21 novembre 2014

25e semaine 22/11/2014 - 28/11/2014

Il ne reste plus que deux semaines de récolte et pourtant le champ regorge encore de légumes. Certains d'entre vous ne sont plus venus depuis un petit temps, convaincus qu'à cette période de l'année il ne resterait plus rien à se mettre sous la dent... que du contraire !
De nouveaux légumes font d'ailleurs leur apparition cette semaine et leur récolte prendra l'allure d'une chasse au trésor. Il faudra aller fouiner dans la dernière planche après le bloc feuille pour déterrer les topinambours. Avec un peu de chance si vous fouillez large vous aurez même la chance de tomber sur quelques pommes de terre qui jouent l'incruste.

Drapeaux rouges : 

coriandre : les graines sont dans le bloc feuilles, les feuilles vous attendent devant la serre.
mesclun 

Drapeaux verts : 

choux de Milan
choux de Bruxelles
chou frisé :  Pour la récolte, coupez les feuilles une par une en commençant à la base du pied et en remontant au fur et à mesure, comme les choux de Bruxelles. 

Dans la serre : tomates vertes et piments vous attendent bien au chaud à l'intérieur.

Reste du champ :
- cerfeuil : à droite devant la serre et au fond à gauche dans le bloc feuilles près de la roquette et de la mizuna. Coupez au pied des petits plants en fonction de vos besoins. nouveau
carottes 
betteraves   
céleri rave : à récolter avant les gelées 
radis : il en reste beaucoup !
rutabaga : si les tout gros vous effrayent, commencer par une petit pour goûter. 
poireaux 
céleri branche : ne résiste pas au gel, il reste quelques petites branches, de quoi donner un peu de goût à vos plats. 
bettes 
mizuna 
tétragone 
roquette et moutarde rougemâchescarole frisée 
persil : il rase la terre et n'arrive plus à décoller mais si vous avez besoin de quelques brins...
épinards : 2 planches
- topinambours et pommes de terre pour les chanceux. A l'aide de la fourche déterrer les topinambours là où vous voyiez les bouts de tiges sortir du sol. Pour les pommes de terre il faudra chercher plus en largeur sur la planche. nouveau
courges : Il en reste encore !!! Servez-vous dans l'abri !

Tompinambours

Au coeur de l'hiver les racines, tubercules et choux sont Roi... Nous accueillons donc cette semaine le topinambour, une tubercule, appelée aussi artichaut de Jérusalem ou artichaut d'hiver. Son goût s'approche des coeurs d'artichaut. Très envahissant et facile en culture il n'en manque jamais et se conserve en pleine terre tout l'hiver. Fort consommé du coup pendant la seconde guerre mondiale quand les pommes de terre venaient à manquer, il rappelle encore à certains de mauvais souvenirs.
Riche en fer, il contient aussi de l'inuline qui a la fâcheuse habitude de créer quelques flatulences pour les personnes à intestins fragiles. Plus vous le consommerez frais mieux ce sera et il paraît que si vous ajoutez des pommes de terre dans son eau de cuisson ou si vous le mangez cru vous n'aurez pas d'ennuis.
En cuisine, inutile de peler les tubercules, un bon coup de brosse et de l'eau suffisent. La texture douce et crémeuse fait du topinambour une excellente base de soupe dont voici une recette :

Soupe de topinambours aux noix (Sarah Raven) 4 pers
- 1 oignon coupé finement
- 1 gousse d'ail
- huile d'olive
- 500 gr de topinambours
- 8 cerneaux de noix hachés
- 700 ml de bouillon de légumes
- 1,5 dl de crème fraîche
- sel, poivre, persil
- quelques gouttes d'huile de truffe (facultatif)

Coupez les topinambours en morceaux et cuire 15 minutes dans de l'eau (ajouter éventuellement une pomme de terre contre les flatulences ?) Égouttez et gardez l'eau pour faire le bouillon de légumes. Faites frémir l'ail et l'oignon dans un fond d'huile d'olive. Ajoutez les topinambours et un peu de bouillon de légumes. Mixez. Ajoutez les reste du bouillon et mélangez soigneusement. Ajoutez un peu de crème fraîche et éventuellement quelques gouttes d'huile de truffe et servez parsemé de cerneaux de noix hachés et de persil.


samedi 15 novembre 2014

24e semaine 15/11/2014 - 21/11/2014

Nous sommes déjà mi-novembre et il ne reste plus que 3 semaines de récolte. D'ici là il nous reste encore un beau programme et nous espérons que vous avez tous noté la date du 29 novembre. Nous nous retrouverons entre 12h et 15h pour notre bilan festif de fin de saison sous forme d'auberge espagnole dans la salle Studio du Logis. Si vous n'avez pas encore eu l'occasion de remplir l'enquête de satisfaction c'est le moment en cliquant ICI. Vous nous permettrez de mieux préparer cette réunion et de pouvoir vous faire un retour plus complet. Merci d'avance !

Côté récolte le champ est encore bien fourni :

Drapeaux rouges : 

coriandre : les graines sont dans le bloc feuilles, les feuilles vous attendent devant la serre.
mesclun 
haricots violets : à droite le long de la serre
choux pointus 

Drapeaux verts : 

- choux de Milan
choux de Bruxelles

chou frisé : il est enfin ouvert à la récolte. Majestueux depuis quelques semaines, vous l'attendiez avec impatience. L'attente valait le coup et vous verrez qu'après quelques gelées il sera encore meilleur. Pour la récolte, coupez les feuilles une par une en commençant à la base du pied et en remontant au fur et à mesure, comme les choux de Bruxelles. nouveau 

Dans la serre : Les derniers plants de tomates ont été dégagé cette semaine et les tomates vertes récoltées sont à votre disposition dans des bacs à l'intérieur de la serre. Il reste également des piments.

Reste du champ :
carottes 
betteraves   
céleri rave : à récolter avant les gelées 
radis 
rutabaga : osez, osez  et n'oubliez pas de le peler !
- poireaux : une nouvelle série est arrivée à maturité. N'oubliez pas de les récolter à la fourche ou à la gouge. nouveau
céleri branche : ne résiste pas au gel 
bettes 
mizuna 
tétragone 
roquette et moutarde rougemâchescarole frisée 
persil
épinards : 2 planches
courges : décidément, nous avons du mal à écouler les courges. Même si vous avez déjà eu votre ratio, continuez à vous servir car le premier gros gel nocturne leur sera fatal ! Il reste beaucoup de Futsu Blacks dont vous n'avez sans doute pas l'habitude. Rendez-vous ci-dessous pour les recettes.

Futsu Black et autres courges musquées



La courge Futsu Black fait partie de la même famille que les butternut ;la famille des courges musquées. Très parfumées, un peu sucrées elles sont excellentes en gratin, soupe, soufflé, tarte et cake, tant en version salée que sucrée. C'est aussi une bonne source de vitamine A. 
En cuisine, contrairement aux potimarrons il vaut mieux peler les Futsu Blacks. 

Votre garde manger étant maintenant rempli de courges, c'est le moment de retester la recette de la tarte de Françoise que vous trouverez ICI en remplaçant le potimarron par une courge musquée. 

En gratin les courges musquées sont excellentes, elles caramélisent légèrement ce qui fait bien ressortir son goût sucré. La recette de gratin d'Alain Ducasse que je vous avais donné récemment s'y prête très très bien. Vous la trouvez ICI.

Si vous voulez faire de la soupe voici une recette inspirée de Jamie Oliver, le fait de cuire la courge dans une casserole à fond épais, sans l'immerger de suite dans l'eau fait ressortir un maximum de saveur.

Soupe de courge au lait de coco. 4 pers

- une courge Futsu Black ou Butternut
- 2 gousses d'ail hachées finement
- un morceau de gingembre de la taille d'un gros pousse haché finement
- un petit bol de coriandre, branche comprise
- un gros oignon blanc coupé finement
- 400 ml de lait de coco
- un cube de bouillon de légume
- une c.à.c de cumin en poudre
- une c.à.c de mélange 4 épices (cannelle, gingembre, muscade et girofle)
- huile d'olive
- jus d'un citron vert

Dans une grande casserole à fond épais, type LeCreuset, faites revenir lentement dans l'huile d'olive les oignons, l'ail, le gingembre, les feuilles et tige de coriandre hachées (garder une partie des feuilles pour la fin) et les épices. Couvrez pendant ce temps là (attention à ne pas faire brûler le fond). Ajoutez ensuite les morceaux de courge pelé (sauf si vous utilisé les petits potimarrons rouges) avec un petit fond d'eau et le cube de bouillon. Laissez mijoter tout en remuant régulièrement jusqu'à ce que les morceaux de courges se décomposent complètement. Ajoutez alors les 400 ml de lait de coco et encore 500ml d'eau et remuer jusqu'à ce que le tout soit bien chaud. Retirez du feu, passer le mixer. Ajoutez le jus de citron vert en commençant par la moitié. Mélangez bien, rajoutez du jus de citron et adaptez l'assaisonnement si nécessaire. Servez la soupe parsemée de feuilles de coriandre.


vendredi 7 novembre 2014

23e semaine 08/11/2014 - 14/11/2014

Merci à tous ceux qui sont venus nous aider samedi dernier pour le chantier collectif. Notre silo qui avait été creusé au chantier collectif de septembre par Jean-Luc et David, a pu être entièrement terminé et rempli de carottes et betteraves qui y seront au chaud les prochaines semaines. Le trou a été tapissé de palettes et de grillage, histoire de retenir la terre et de protéger nos précieuses récolte des rongeurs qui y verraient de superbes provisions pour l'hiver.
Nos ingénieurs du jour ont pensé aussi à fabriquer deux grands couvercles remplis de paille qui permettent d'assurer l'isolation. Il ne reste plus qu'à fixer les bâches sur les couvercles pour éviter les infiltrations d'eau (pour l'instant nous les déposons par dessus).

Pour éviter toute erreur de manipulation nous vous demandons de ne pas vous servir dans le silo. De toute façon il faut d'abord récolter les carottes et les betteraves qui restent sur le champ.

Mais avant les grands froids d'hiver ce sont les pluies automnale que nous allons devoir essuyer. Pour éviter que vos nombreux passages dans les chemins ne se transforment bains de boue qui en plus de salir vos chaussures et bas de pantalons risquent de fort déstructurer la terre nous avons commencé à épandre des couches de broyât. Le résultat : tapis rouge version végétale.
Même si vous avez déjà commencé à décompter les semaines de récolte (et oui, il n'en reste plus que 4) ce n'est pas encore la fin de la saison pour les maraîchers...

Côté récolte cette semaine :

Drapeaux rouges : 

coriandre : les graines sont dans le bloc feuilles, les feuilles vous attendent devant la serre.
mesclun 
haricots violets : encore quelques uns à droite le long de la serre, si vous ne cherchez que dans les planches devant la serre vous risquez de rentrer bredouille...
- choux pointus : certains ont complètement explosé, c'est lié à la tension quand ils deviennent trop grand. Ils restent néanmoins tout à fait récoltables, vous aurez juste un peu plus de travail de nettoyage. Par contre si on attend trop les ravageurs seront plus rapides que vous !

Drapeaux verts : 

choux de Bruxelles
choux de Milan : un par ménage et un supplémentaire par famille

Dans la serre : Il reste des tomates vertes. Pour les recettes de confiture c'est ICI et ICI . Il y a également encore beaucoup de piments, n'oubliez pas de vous servir et de les sécher ou de les surgeler.

Reste du champ :
carottes : récolter d'abord celles sur le champ.
betteraves : idem  
céleri rave : n'attendez pas trop !
- radis : il y a tellement à faire encore sur le champ qu'on avait failli les perdre de vue. Les toutes petites limaces en ont donc un peu profité pour attaquer légèrement leur belle peau rouge. nouveau
- rutabaga : plus connu dans les pays du nord, le rutabaga est un légume racine dont certains spécimens deviennent parfois assez gigantesques. Ils se cuisinent comme des navets (vapeur, four, à l'eau ou à l'étouffée) mais doivent cuire plus longtemps. Par contre vous devrez les peler. Ajoutez le à la recette de légumes racines au four que vous trouverez ICI.  nouveau
céleri branche : n'oubliez pas de laisser les racines en terre, elles contiennent des micro-organismes utiles à la terre.
bettes 
mizuna : c'est reparti sur une nouvelle planche avec de la mizuna toute fraîche. 
tétragone 
roquette et moutarde rougemâchescarole frisée : pour ceux qui ne se lassent pas de salades  
persil
épinards : 2 planches
pâtisson : c'est bientôt la fin
courges : normalement vous devriez tous avoir repris vos courges chez vous depuis le 1e novembre, pourtant il en reste encore vraiment beaucoup dans l'abri. Soit nous avons mal calculé, soit certains d'entre vous ont oublié ou ne mangent pas de courges... Le premier gel nocturne leur sera fatal, continuez à vous servir même si vous avez eu votre ratio, pour les distraits qui ne se seraient pas encore servi, dépêchez-vous !! 

Céleri rave

J'ai commencé à apprécier le céleri rave quand j'ai commencé à en cultiver dans mon potager. Les céleris raves du magasin me faisaient toujours froncer les sourcils. Déjà il fallait trouver une recette qui plaisait à tout le monde et ensuite il fallait arriver à bout de la bête qui restait souvent longtemps au frigo...
Si vous souffrez du même syndrome, c'est le moment de vous prendre en main. Les céleris rave bio cultivés avec amour sont toujours plus petits et plus goûteux et en plus ils ont démarré une course contre la montre puisqu'ils ne survivront pas aux premières gelées ! 

Vous pouvez le manger cru, râpé par exemple, mais c'est cuit que je le préfère et de préférence cuit au four. Soit en mélange avec d'autre légumes racine, rôtis à l'huile d'olive comme ICI. Soit, tout simplement dans un délicieux gratin dauphinois dont voici une recette: 

Gratin dauphinois pomme de terre et céleri rave (River Cottage)  6 pers

- 30 g de beurre
- 500 g de pommes de terre farineuses
- 500 g de céleri rave
- 400 ml de crème fraîche
- 2 grandes gousses d’ail pressées
- ¼ de càc de noix de muscade
- Sel marin et poivre noir fraîchement moulu

Préchauffer le four à 160°. Beurrer un plat à gratin
Peler les pommes de terre et le céleri rave et couper les en fines lamelles. Dans un grand plat, mélanger la crème, l’ail et la noix de muscade avec du sel et du poivre. Ajouter les lamelles de légumes et bien remuer. 
Transférer ensuite le mélange dans le plat à gratin, étaler et aplatir les lamelles. Parsemer avec 30 à 40 gr de parmesan râpé.

Placer 1h15 à 1h30 au four. Écraser de temps en temps les lamelles à l’aide d’une cuillère en bois afin d’éviter qu’elles ne se dessèchent. Le gratin est prêt lorsque le dessus et doré et que les légumes 

Si vous n'avez pas de four ou préférez économiser un peu d'énergie, histoire de vous habituer au grand black out prévu cet hiver, il vous reste la version classique, en purée, 100% céleri rave ou en mélange avec des pommes de terre. Faites là avec du lait, du beurre, sel, poivre et un peu de noix de muscade.

Quant aux branches du céleri rave, vous pouvez les utiliser en cuisine comme du céleri branche. Elles sont cependant un peu moins tendres que le céleri branche mais coupées en petits morceaux et cuits à l'étouffée ou en soupe elles seront parfaites !

samedi 1 novembre 2014

22e semaine 01/11/2014 - 07/11/2014


Parce que les maraîchers ne font jamais les choses à moitié, parce que c'est la saison des choux et qu'il est bien connu que les bébés naissent dans les choux (et dorment sur des peaux de moutons), nous avons le grand plaisir d'accueillir ELEONORE, fille de Maarten et de Delphine, que nous tenons à féliciter du fond du coeur.

Née par un bel après-midi d'automne, le 19 octobre 2014 vers 15h11 après quelques aventures dignes de ses  parents,  Eleonore est venue grossir nos rangs de petits maraîchers en herbe. C'est Louise qui sera ravie d'avoir enfin un peu de renfort face à la horde de garçons déjà bien active sur le champ et qui ne manquera pas de prêter ses tracteurs et autres outils dès qu'Eleonore pourra se mettre à la tâche !  

Nous espérons en tous cas que les nuits courtes et les réveils au chant du coq et des tétées viendront confirmer à Maarten son avenir de fermier !

Côté récolte pour une fois rien de neuf à l'horizon :

Drapeaux rouges

coriandre : les graines sont dans le bloc feuilles, les feuilles vous attendent devant la serre.
choux chinois 
mesclun 
haricots violets : c'est quasi la fin des haricots, profitez en pour faire un bon curry, remplacer les choux par des haricots dans la recette que vous trouvez ICI. 
chou romanesco 

Drapeaux verts :

courgettes jaunes et vertes : je ne suis même pas certaine qu'il en reste. 
choux pointus : délicieux dans un wok avec de la coriandre et des carottes. 
choux de Bruxelles : garder les pour plus tard : )
choux de Milan : un par ménage et un supplémentaire par famille, peuvent également attendre un peu  

Dans la serre : Continuez à récolter les tomates vertes en vous référant aux consignes que vous trouverez ICI. Grand merci à Greta qui a trouvé une autre recette de confiture aux tomates vertes que vous pouvez consulter ICI

Reste du champ :
carottes : récolter d'abord celles sur le champ avant de vous servir dans le silo. 
betteraves : idem 
choux raves
fenouil : récoltez déjà les plus gros et ne traînez pas pour les plus petits 
céleri rave : Comme il n'aime pas le gel, servez-vous sans trop attendre  
poireaux : il en reste quelques uns à taille acceptable, les autres risquent de devoir passer l'hiver avant de grossir à nouveau... 
céleri branche : petits mais goûteux, ils feront merveille pour ajouter du caractère à vos soupes et bouillons. Ils craignent le gel. 
bettes : se débrouillent bien par temps froid, si vous avez envie de faire une "pause bettes", c'est le moment.
mizuna 
tétragone 
roquette et moutarde rouge : un vrai feu d'artifice dans la bouche mais craignent le gel  
mâche : elle est vraiment délicieuse. 
scarole frisée : pour une recette chaude c'est par ICI mais elles sont délicieuses crues. 
persil
épinards : 2 planches
pâtisson : sur le côté de l'abri
courges : en principe vous les aurez toutes ramenées chez vous d'ici la fin du WE : 2 à 3 courges (en fonction de la taille) par adulte et une grande supplémentaire par famille. Si vous n'avez pas encore eu votre ratio et qu'il n'en reste plus dans l'abri, demandez de l'aide à un des maraîchers ou servez vous sur le champ. Attention à couper le potiron en laissant le maximum de tige. Récoltez d'abord les courges dont les tiges sont bien séchées.

Exceptionnellement il n'y aura pas de recette cette semaine. Si l'un de vous a envie de partager une recette, n'hésitez pas à la publier via les commentaires. Sinon rendez-vous la semaine prochaine pour une autre recette !

Pour ceux et celles qui veulent profiter d'une dernière belle journée d'automne indien sur le champ rendez-vous aujourd'hui jusqu'à 16h pour un de nos derniers chantiers collectif de 2014. Au programme : finition du silo, récolte et mise à l'abri des carottes et des betteraves.

vendredi 24 octobre 2014

21e semaine 25/10/2014 - 31/10/2014

On dit souvent qu'un jardinier averti en vaut deux, un récolteur averti aussi ; ) Ne nous laissons pas berner par les températures tout à fait extrêmes du WE dernier, nous pourrions être bien surpris par les premières gelées au sol. Je ne veux pas jouer les oiseaux de mauvaise augure mais il vaut mieux s'y attendre. Les légumes peuvent être divisés en deux familles : les gélifs et les non-gélifs, ceux qui ne résistent pas au gel et ceux qui y résistent. C'est de grande importance pour vous récolteurs puisqu'il y aura des choix à faire : mieux vaut récolter d'abord ceux qui ne résisteront pas longtemps aux gelées nocturnes et laisser les autres légumes faire leur vie pour en profiter plus tard !
L'année passée les premières gelées sont arrivées vers le 8 novembre, nous y serons vite...

Les légumes sensibles au froid sont : les laitues, roquette et moutarde, le céleri branche et le céleri rave, les courges et courgettes, les fenouils et en moindre mesure les choux raves et les haricots. Les carottes et les betteraves supportent les légères gelées et les autres choux, poireaux, bettes, épinards et mâche résistent à toute épreuve (ou presque). A bon entendeur...!

Pour les betteraves et les carottes nous prévoyons une grande récolte au chantier collectif, samedi prochain, 1e novembre. Nous les mettrons à l'abri dans le silo où elles passeront le mois de novembre plus au chaud.

En pratique côté récolte cela donne :

Drapeaux rouges : 

coriandre : 2 versions : pour les graines il faut aller voir dans le bloc feuilles, pour les feuilles rendez-vous devant la serre.
choux chinois : c'est la fin
mesclun 
- haricots violets : n'oubliez pas au fond à gauche de la serre
- chou romanesco : vous avez été nombreux à vous laisser séduire, il en reste encore mais ils vont vite décolorer.


Drapeaux verts :

courgettes jaunes et vertes : toutes petites, c'est la dernière semaine ! 
choux pointus : même s'ils résistent au gel ne les laisser pas trop grossir.  
choux de Bruxelles : peuvent bien attendre un peu, ils ne vont pas s'enfuir et sont même meilleurs après une bonne gelée au sol ; garder les pour plus tard : )
choux de Milan : un par ménage et un supplémentaire par famille, peuvent également attendre un peu  

Dans la serre : il reste quelques tomates rouges. Nous vous conseillons de récolter également des vertes et de laisser mûrir chez vous en suivant les consignes que vous trouverez ICI. Dans les prochaines semaines nous allons enlever tous les plants de tomates, c'est donc le moment ou jamais...

Reste du champ :
carottes 
betteraves 
choux raves
- fenouil : ils sont encore petits mais risquent de ne pas grossir et n'aiment pas le froid, récoltez déjà les plus gros et ne traînez pas pour les plus petits ! nouveau
céleri rave : Comme il n'aime pas le gel, servez-vous sans trop attendre ; ) 
poireaux : il en reste quelques uns à taille acceptable, les autres risquent de devoir passer l'hiver avant de grossir à nouveau... 
- céleri branche : ils n'ont pas bien poussé cette année et sont encore petit, malheureusement ils ne grossiront plus et craignent le gel, commencez donc à récolter. nouveau
bettes
mizuna 
tétragone 
roquette et moutarde rouge : elles sont délicieuses mais ne résisterons pas longtemps au froid ! 
mâche 
scarole frisée 
persil
épinards : 2 planches
pâtisson : sur le côté de l'abri
courges : doivent impérativement avoir quitté le champ avant les premières gelées ! Nous avons prévu à partir d'aujourd'hui 2 à 3 courges (en fonction de la taille) par adulte et une grande supplémentaire par famille. Servez-vous dans les côtés de l'abri et ramenez-les bien au chaud chez vous avant le 1e novembre. 

Petit souci d'appareil photo cette semaine, vous serez obligés d'aller voir par vous même ; )