Les Maraîchers du Chant des Cailles

Les Maraîchers du Chant des Cailles

vendredi 29 août 2014

13e semaine 30/08/2014 - 05/09/2014

La rentrée scolaire est à nos portes et ça sent la fin de l'été depuis un petit temps,... et pourtant sur le champ ça ne sent pas encore la fin. D'ailleurs les tomates, poivrons et concombres qui avaient sérieusement ralentis leur cadence commencent à reprendre un peu poil de la bête, malgré une petite attaque d'oïdium liée à l'humidité. Il faudra néanmoins attendre encore un peu pour que les petits concombres grossissent.

Côté culture nous attendons le temps plus sec, promis pour la rentrée afin de pouvoir avancer dans nos semis pour préparer vos récoltes d'automne. Espérons que la météo soit un peu fiable pour le coup et que vous puissiez enfin vous passer de bottes pour venir récolter !

Puisque certains d'entre vous sont dans les listes de matériel scolaire j'en profite pour ajouter une petite liste Chant des Cailles : sont la bienvenue :
- petits couteaux de cuisine de fond de tiroir pour la récolte (ils ont tous disparus !!)
- sacs platiques
- cintres en métal (ceux que vous recevez au nettoyage à sec)

A l'agenda, n'oubliez pas notre chantier collectif de samedi prochain (06/09/2014)

Côté récolte

Drapeaux rouges :
laitues 
coriandre
navets : c'est bientôt la fin !
haricots verts et pourpres : N'oubliez pas de vous servir dans les bacs de l'abris, vous pourrez les écosser pour cuire les haricots comme des haricots blancs ; )

Drapeaux verts: 
courgettes jaunes et vertes 
haricots verts et pourpres : devant la serre
concombres
tomates : n'oubliez pas les consignes de sécurité, la nièce de Greta à refait de magnifiques fleurs, il y en a partout maintenant (la photo n'est pas representative)



basilic (entre les tomates)
poivrons 
piments 
radis
carottes : N'oubliez pas, on récolte maintenant sur la 2e planche. 
betteraves



- choux raves : si vous avez oublié comment faire rendez-vous ici.
mesclun 
bettes : veiller à ne récolter que sur la planche marquée par un drapeau vert et laisser les autres se développer encore un peu en prévision de l'automne. Attention aussi à ne pas couper un pied entier mais seulement 2 - 3 cardes par plants.
-mizuna 
tétragone 
persil
pâtisson : sur le côté de l'abri

Pour la recette de la semaine il vous faudra patienter encore un jour ; )
Je profite de l'occasion pour faire appel aux cuisinières étoilées : n'hésitez pas de me faire part de vos recettes favorites avec les légumes du champ afin de les partager avec les autres membres.

vendredi 22 août 2014

12e semaine 23/08/2014 - 29/08/2014

Les nuages ont beau être menaçants, de grandes manoeuvres se préparent sur le champ puisque nous anticipons déjà l'hiver et le printemps prochain ! 




Un premier gros chantier à été de faucher et d'enfouir les engrais verts sur plusieurs planches, de les couvrir ensuite de compost et bientôt de bâches. Les verres de terre et autres petites bêtes pourront passer l'hiver à décomposer le tout et au printemps nous aurons une terre bien fertile et meuble. 
Un chantier commencé aujourd'hui a été de préparer des planches bâchées, troués au chalumeau, qui vont accueillir des fraisiers dès lundi. Par contre il faudra patienter encore un peu puisque vous ne pourrez récolter les fraises qu'en juin prochain ; )
Pour maintenir nos nombreuses bâches nous avons besoin de crochets qui peuvent être fabriqués à l'aide de cintres en métal. S'il vous en reste chez vous nous sommes preneurs et il nous en faut beaucoup !! 
Et puis nous sommes en pleine réflexion autour de la construction d'un silo de conservation qui nous permettra de conserver des légumes racine pendant l'automne et l'hiver. Réservez d'ores et déjà le premier samedi de septembre ( 06/09/2014) pour notre prochain chantier collectif qui tournera autour de sa réalisation.

Côté récolte

Drapeaux rouges :
laitues : elles sont cachées tout au bout d'une des planches du bloc feuille, derrière la coriandre en fleur. Elles sont magnifiques mais ne tiendrons plus longtemps comme ça.
coriandre
grosses courgettes déjà récoltées qui vous attendent dans l'abri. N'hésitez pas à en surgeler. 
- navets : si on ne veut pas les laissez aux limaces et aux petits vers, il vaut mieux ne pas les laisser trop longtemps en terre ; )
haricots verts et pourpres : nous avons récolté les tout gros haricots ne sont plus très tendres sous la dent. Vous pouvez par contre les écosser et les cuisiner comme si c'étaient des haricots blancs. Il suffit de les cuire à l'eau ou à la vapeur. Ils se trouvent dans la colonne de l'abri en dessous de la caisse à couteaux.



Drapeaux verts: 
courgettes jaunes et vertes 
haricots verts et pourpres : devant la serre
concombres
tomates : n'oubliez pas les consignes de sécurité
basilic (entre les tomates)
poivrons 
piments 
- radis
carottes : Nous avons déplacé le drapeau vert dans la 2e planche. Ce sont des carottes d'été qui ne passerons pas l'hiver. Les carottes de la première planche sont des carottes de conservations qui iront droit au silo de conservation début septembre en prévision de l'hiver.
betteraves
mesclun (plusieurs endroits différents également)
bettes : veiller à ne récolter que sur la planche marquée par un drapeau vert et laisser les autres se développer encore un peu en prévision de l'automne. Attention aussi à ne pas couper un pied entier mais seulement 2 - 3 cardes par plants.
-mizuna : si vous n'avez toujours pas osé l'aventure, les recettes se trouvent ICI.
tétragone 
persil
pâtisson : sur le côté de l'abri

Racines version crue

Côté cuisine difficile de se lasser des racines du champ ; il suffit de se laisser guider par l'explosion de couleurs provoquée dès la récolte des betteraves, carottes et navets et vous savez que cela fera bon ménage dans votre assiette tant cuit que cru. 

Salade de crudités pleine d'énergie

Laissez les couleurs guider votre imagination : avec les différents légumes racine, les herbes et les feuilles du champ il y a moyen de faire d'excellentes salades rafraîchissantes et pleine d'énergie.

Mélanger carottes, navets, choux raves et betteraves, tous râpés, ajouter une pomme également râpée, un peu de roquette, de la salade de blé ou du persil en fonction de la saison et vous aurez une base de toutes les couleurs que vous pourrez mélanger avec de l'huile d'olive, de l'huile de colza et une sacrée dose de jus de citron ( 1 entier si vous faites un grand plat).

Comme épices : salez, poivrez ou mieux parsemez de gomasio et d'un peu de levure de bière si vous aimez le goût. Terminez l'assaisonnement avec du cumin et de la coriandre en poudre.

Ajoutez des graines de tournesol, de courge ou des noix de cajou, 
admirez et le tour est joué ; )

Cette salade fait merveille associée au tzatziki dont je vous ai donné la recette la semaine dernière.

vendredi 15 août 2014

11e semaine 16/08/2014 - 22/08/2014

Nous avons eu pas mal de visite sur le champ cette semaine. La pluie d'abord qui a forcé l'équipe à travailler en slalomant entre les gouttes mais qui a ravi les légumes qui poussent très bien à force d'alterner l'eau et le soleil. Les limaces ensuite, et oui, 2014 est sous le cigle de la limace au chant des cailles et elles s'en donnent à coeur joie. Mardi c'est toute une équipe d'écoconseillers en formation qui est venue admirer le champ et donner un coup de main. Mercredi nous avons eu la visite de 3 étudiants en agriculture, partis de Montpellier début janvier pour un tour d'europe à vélo à la rencontre de nombreux projets innovants en agriculture urbaine. Si vous aimez les récits de voyage et voulez découvrir d'autres projets d'agriculture urbaine, jettez un coup d'oeil sur leur site www.agrovelocites.org . 

Et puis il y a évidemment tous vos passages, vos encouragements, vos coups de mains, vos petits plats et tous vos bonheurs partagés qui nous donnent toujours plus d'énergie à mettre dans ce projet que nous construisons tous ensemble. Merci !!

Côté récolte :

Drapeaux rouges :
- laitues : elles sont cachées tout au bout d'une des planches du bloc feuille, derrière la coraindre en fleur. Elles sont magnifiques mais ne tiendrons plus longtemps comme ça.
coriandre
grosses courgettes déjà récoltées qui vous attendent dans l'abri. N'hésitez pas à en surgeler. 
haricots verts et pourpres : derrière les haricots à écosser à droite de la serre. N'hésitez pas à en surgeler un peu.

Drapeaux verts: 
courgettes jaunes et vertes N'oubliez pas les vertes plus loin dans la planche.
haricots verts et pourpres
concombres
tomates : grâce à Greta nous avons un repère plus simple pour les plantes atteintes de mildiou. Elle a commencé à faire de magnifiques fleurs bleues qui marquent les pied des tomates. Attention cependant parce qu'il n'y en a pas encore partout. Continuez donc à repérer les ficelles en haut des plants. 
basilic (entre les tomates)
poivrons 
piments : vous pouvez les couper en petits morceaux que vous pouvez congeler et resortie l'hiver en fonction de vos besoins.
carottes : Plus besoin de les récolter une à une, vous pouvez utiliser la fourche bêche qui se trouve dans la serre.
betteraves
navets 
mesclun (plusieurs endroits différents également)
bettes : veiller à ne récolter que sur la planche marquée par un drapeau vert et laisser les autres se développer encore un peu en prévision de l'automne. Attention aussi à ne pas couper un pied entier mais seulement 2 - 3 cardes par plants.
-mizuna : elles ont déjà repoussé !!
tétragone 
persil
pâtisson : sur le côté de l'abri

Racines en tout genres.

Côté racines , voici une recette simplissime que je fais tous les 3 jours pour l'instant :

Racines de toutes les couleurs rôties au four 

Servez-vous généreusement dans le bloc racines et ramenez un beau mélange de carottes, betteraves rouges et roses, navets et fenouil. Préchauffez votre four à 190°.

Coupez les légumes en gros morceaux de tailles plus ou moins égales. Étalez-les sur une grande plaque à mettre au four ou dans un grand plat.Ajoutez également des oignons coupés en quartiers. Pour ma part je met des oignons nouveaux mais que j'ajoute en fin de cuisson. Pour un repas complet vous pouvez ajouter des morceaux de pommes de terre. 

Saupoudrer généreusement les légumes de sel, de poivre et d'une bonne dose de vos herbes aromatiques préférées. Arroser ensuite le tout avec de l'huile d'olive et remuez bien tous les légumes jusqu'à ce qu'ils soient tous imbibés d'huile d'olive, le mieux c'est d'y aller avec les mains.



Admirez les couleurs un instant puis placez la plaque dans votre four bien chaud. Allez vous asseoir dans votre fauteuil avec votre livre préféré et un petit verre de vin pendant 25 minutes (moi je n'y arrives jamais ; )  ). Après vos 20 minutes de repos il est temps de remuer un peu les légumes et d'ajouter les oignons nouveaux si vous en avez. Ensuite remettez au four pour encore une 20aine de minutes. Retournez vous reposer ou préparez de la semoule que vous assaisonnerez avec de l'huile d'olive, un peu de zeste et de jus de citron, du sel, du poivre et quelques raisins secs.
Vos légumes seront prêt s'ils commencent à caraméliser un peu tout en étant bien tendre de l'intérieur.



Servir bien chaud.

Vous pouvez aussi servir le tout avec du Tzatziki de concombre. Le mélange chaud froid et très agréable.

Tzatziki de concombre

Mélangez des dés de concombre égrainé avec un grand yaourt ou du fromage frais. Assaisonnez avec une càs d'huile d'olive, 1 ou 2 càs de jus de citron, 2 gousses d'ail finement hachées et une poignée de menthe fraîche hachée ou un peu moins de menthe séchée.

vendredi 8 août 2014

10e semaine 09/08/2014 - 15/08/2014

Le champ est d'une propreté impressionnante depuis une semaine. Il faut dire que vous avez été plusieurs, très motivés à venir aider à notre chantier collectif samedi et au programme il y avait ... du désherbage ! Nous avons également accueilli début de semaine trois apprentis maraîchers qui sont en stage tout le mois d'août sur le champ et qui sont d'une efficacité hors pair.
Les fortes pluies de ce vendredi par contre ont transformé certains chemins en ruisseaux de boue, il vaut donc mieux vous prémunir de bottes s'il continue à faire humide les prochains jours !

Côté récolte, pas de gros changements cette semaine:

Drapeaux rouges :
choux-raves (sur la planche des petits pois)
fenouil 
coriandre
grosses courgettes déjà récoltées qui vous attendent dans l'abri. N'hésitez pas à en surgeler. C'est très simple. Lavez la courgette et essuyez-la soigneusement. Coupez la en 4 dans la longueur et ôtez la partie centrale avec les graines. Coupez la en gros morceaux que vous mettez tels quels dans un grand sachet plastique spécial congélation. Après quelques heures au surgélateur, remuez afin d'éviter que les morceaux ne collent puis remettez au surgélateur. 
haricots verts et pourpres : derrière les haricots à écosser à droite de la serre. N'hésitez pas à en surgeler un peu, nous en avons vraiment trop. 

Drapeaux verts: 
courgettes jaunes et vertes N'oubliez pas les vertes plus loin dans la planche.
haricots verts et pourpres
concombres
tomates : malheureusement le mildiou est de retour, il est donc impératif de ne récolter sur les plants qui sont infectés qu'en dernier lieux. N'oubliez pas de lever la tête à chaque fois que vous êtes au pied d'un plant pour vérifier si elle est marquée d'un nœud bleu tout en haut ou non.
basilic (entre les tomates)
poivrons 
piments : pour une recette de purée de piment c'est ICI
carottes 
betteraves
navets 
- laitues (2 endroits; 2 variétés différentes)
mesclun (plusieurs endroits différents également)
bettes
-mizuna : ne vous étonnez pas, nous leur avons fait une petite coupe brosse. Elles commençaient à être moins tendres et trop fortes, elles repousseront plus tard.
tétragone : N'oubliez pas de ne récolter que feuille par feuille et de ne jamais arracher de branches entières.
persil
- pâtisson : le seul nouveau venu de la semaine mais non des moindres ! Comme il est peu commode de se balader à travers les courges pour l'instant, nous avons récolté les premiers pour vous et les avons déposé dans les colonnes de l'abri. 


Le pâtisson : un autre ovni du champ que l'on imagine plutôt en décoration que dans son assiette et pourtant... ! C'est sûr qu'avec des surnoms tels que bonnet-de-prêtre, bonnet d'électeur ou couronne impériale on ne pense pas tout de suite cuisine. Pourtant il porte aussi le surnom d'artichaut d'Israël qui fait référence à son petit goût très léger d'artichaut.
Côté fourneaux, il vaut mieux l'éplucher avant de le cuisiner. Vous pouvez aussi lui faire une petite découpe en forme de chapeau, extraire la chair par l'intérieur, la cuisiner comme vous voulez et ensuite utiliser le pâtisson vide comme plat et servir ce que vous avez cuisiné dedans.

Poivrons et piments version Ashura

A chaque fois que je travailles sur le champ, mes oreilles sont bercées par des récits de cuisine. C'est parfois un vrai supplice et en même temps un réel plaisir de continuer à travailler alors que j'ai l'eau à la bouche à force d'imaginer tout ce qui se prépare dans vos cuisines. C'est sans parler d'Ashura, notre stagiaire du mois qui est aussi une cuisinière passionnée et qui nous prépare des petites "tueries" pour nos pauses de midi.

J'en ai profité pour lui arracher ses recettes que je vous transmet ici. De son côté, elle vous fera très probablement une petite dégustation ce dimanche dimanche prochain, histoire de vous donner l'eau à la bouche et de vous renvoyer direct dans vos cuisines avec des poivrons, des piments et des tomates de la serre ; )

Poivrons verts et tomates façon méditerranéenne (Ashura)

(2 ou 3 poivrons verts, un peu plus de tomates, ail, sel, poivre et huile d'olive)

Passer vos poivrons verts quelques minutes sous le grill de votre four préchauffé à 180°. La peau va se craqueler et noircir un petit peu. Sortez les poivrons du four et mettez-les dans une casserole avec couvercle jusqu'à ce qu'ils refroidissent. Ensuite vous pourrez facilement en ôter la peau ainsi que les pépins et les peaux blanches à l'intérieur. Puis vous les coupez en gros morceaux.
Découpez les tomates en morceaux de même taille. Epluchez des gousses d'ail que vous couperez en deux.
Couvrez une grande pôele d'une fine couche d'huile d'olive et faites y revenir l'ail quelques minutes.
Quand l'huile est bien chaude (feu fort) ajoutez les poivrons et faites les revenir 1 à 2 minutes jusqu'à ce que l'huile soit à nouveau bien chaude. Ajoutez les tomates, du sel, du poivre et un peu de thym et laisser réduire le tout en remuant régulièrement.


Purée de piments (Ashura)

(Une tomate moyenne pour 10 piments)

Faites revenir du gingembre finement haché dans une poêle avec un fond d'huile d'olive. Ajoutez les piments, préalablement nettoyés dont vous aurez ôté les graines et que vous aurez coupé en petits morceaux. Faites revenir quelques minutes et ajoutez ensuite une tomate coupée en morceaux. Laisser réduire le tout. Conserveé dans un petit bocal au frigo en veillant bien à ce que la purée soit toujours recouverte d'une couche d'huile d'olive vous pourrez garder cette purée de piments pendant un bon mois.

Si vous hésitez encore à vous lancer, rejoignez-nous sur le champ ce dimanche dimanche prochain à l'heure du marché pour une petite dégustation !

samedi 2 août 2014

9e semaine 02/08/2014 - 09/08/2014

Comme avec les nouveaux-nés, il suffit de ne pas voir le champ pendant un jour ou deux pour avoir l'impression que cela a encore poussé. Je ne vous dit pas ma tête après 3 semaines et demies !
Il y a profusion de légumes, il y a trop de tout et vous aussi, vous êtes un peu perdu avec tout ce choix. Nous avons donc commencé dimanche passé avec notre petit marché à la ferme qui propose les excédents de certains légumes. N'hésitez pas à en parler autour de vous, nous continuerons les dimanches à venir de 14 à 16h. Si l'un d'entre vous est partant pour nous aider de façon plus ou moins régulière nous sommes preneur ; )

Drapeaux rouges :
choux-raves (sur la planche des petits pois)
fenouil (ils sont en train de monter, ne plus traîner !)
- coriandre
- grosses courgettes déjà récoltées qui vous attendent dans l'abris, servez-vous bien au delà de vos besoin quotidien, surgelez ou mettez en conserve. Recettes ICI.
- pommes de terre, et oui, certaines de l'année passée ce sont incrustées. Par contre il n'y en a pas beaucoup, les premiers arrivés seront donc les premiers servis. Elles sont dans un panier près de l'abri.

Drapeaux verts: 
courgettes jaunes et vertes N'oubliez pas les vertes plus loin dans la planche.
haricots verts et pourpres ; il y en a à plusieurs endroit : derrière les haricots à écosser à droite de la serre et deux planches devant la serre, n'hésitez pas à vous promener le long des planches et d'étaler votre récolte sur toute la longueur des planches
concombres, deux variétés différentes vous l'aurez remarqué, celle de gauche se mange plus petite, jaune c'est trop tard
tomates : la bonne nouvelle c'est que nous avons réussi pour l'instant à nous débarrasser du mildiou qui ne se propage plus, vous pouvez donc récolter les grosses tomates sur tous les plants mais par sécurité nous gardons la consigne de ne récolter sur les plants qui étaient infectés qu'en dernier lieux. Il y a pas mal de tomates cerises fort mûres, n'hésitez pas à bien chercher, elles se cachent souvent au creux de la plante et dans le bas.
basilic (entre les tomates)
poivrons 
piments 


- carottes Comme nous les avons semées serrées, certaines sont récoltables, d'autres ont encore besoin de grossir un peu. Grattez un peu de terre autour du collet, repérez les plus grosses et récoltez les une à une à l'aide de la gouge qui pend au tableau. Veillez à remettre le filet en place après récolte.
betteraves
navets : pour les recettes c'est ICI !
- laitues (2 endroits; 2 varietés différentes)
mesclun (plusieurs endroits différents également)
bettes
mizuna 
tétragone Nous avons remarqué quelques dégâts sur un plant lié à la récolte. La tétragone nous a demandé beaucoup de patience et de travail pour pouvoir obtenir de beaux plants, la patience et la délicatesse sont donc de mise à la récolte. N'oubliez pas de ne récolter que feuille par feuille et de ne jamais arracher de branches entières.
persil

Courgettes hors-normes


Nous avons récolté cette semaine 3 brouettes de grosses courgettes vertes qui pourraient gagner le concours de la plus grande courgette. Elles pèsent entre 1k800 et 3k500 ! C'est certain elles ont un peu moins de goût que les petites mais pour la soupe, et râpées dans des galettes ou des cakes bien assaisonnées elles sont parfaites. Pour nous aider à éviter le gaspillage vous pouvez largement dépasser votre consommation quotidienne et remplir vos surgélateurs de soupe pour l'hiver. Servez-vous !



Soupe de courgette et de concombre

- une grosse courgette dont vous enlevez la partie intérieure avec les pépins
- un gros concombre (facultatif)
- eau
- cubes de bouillon
- 2 ou 3 gousses d'ail
- un gros oignon
- huile d'olive
- sel, poivre
- crème et/ou un petit triangle de crème de gruyère (format vache qui rit)

Coupez les courgettes en gros morceaux. Faites revenir un gros oignon dans de l'huile d'olive pendant quelques minutes. Ajoutez les morceaux de courgette et de l'eau jusqu'à ce que les courgettes soient immergées. Si vous compter aussi mettre un concombre, ajoutez encore 2 à 3 cm d'eau. Ajoutez ensuite 1 à 2 cubes de bouillon de légumes et les gousse d'ail pressées. Amener à ébullition puis reduisez le feu et laissé bouillir jusqu'à ce que les courgettes soient cuites. Si vous avez décidez de mettre un concombre dans votre soupe, ajoutez les morceaux en fin de cuisson. Il ne doit cuire que 5 minutes. Passez le tout au mixer,tout en ajoutant un morceau de crème de gruyère et ajustez l'assaisonnement. Au moment de servir, mettez une quenelle de crème dans les assiètes.
Si vous voulez congeler votre soupe, n'ajoutez pas de morceau de crème de gruyère ou de crème fraîche, cela tourne après décongélation !

Une autre possibilité pour écouler les courgettes est de faire des galettes de céréales savoureuses sui remplaceront la viande dans vos assiettes. Je vous livre ma recette mais ai un peu de mal au niveau des proportions qui ne sont jamais 2 fois les mêmes quand je les faits. A vous d'ajuster si nécessaire.

Galettes aux courgettes (Au pif pour 4 personnes)

un gros bol de courgette râpée 
- 1 ou 2 oeufs
- un gros bol de flocons de quinoa
- une ou deux poignées de flocons d'avoine (donne plus de consistance)
- 1 petite càs de farine (celle que vous avez sous la main, je n'en mets pas systématiquement)
- lait
- huile d'olive
- selon vos papilles : ail pressé, curry, curcumma, cumin, sel, poivre

Commencez par mettre les flocons dans un grand récipiant. Versez du lait sur les flocons de façon à les mouiller et à leur permettre de gonfler un peu. Ajoutez les oeufs et la farine et remuez bien. Incorporez les courgettes râpées. Il faut obtenir une mixture pas trop sèche, mouillée mais pas liquide non plus. Ensuite viens la phase la plus importante si vous voulez avoir un minimum de succès avec vos galettes ; l'assaisonnement. Il ne faut pas lésiner sur les épices, c'est le secret. Une fois cuites elles ont toujours moins de goût que la pâte crue.

Chauffer une poêle antiadhésive avec un peu d'huile d'olive. Faites des tas de pâte à l'aide d'une cuillère à soupe dans votre poêle. A l'aide d'un ou deux spatule, écrasez et arrondissez les tas de façon à obtenir des galettes d'une épaisseur de 2 cm. Laisser brunir de chaque côté, puis gardez au chaud le temps de terminer toutes les galettes.

Servez avec la sauce verte décrite ICI accompagné des légumes de votre choix.

Une dernière possibilité est de faire un cake avec de la courgette râpée, pour cela remplacez la betterave dans la recette de cake que vous trouverez ICI.

Bon appétit !